Zinder : Electrification en déphasage avec le schéma de la ville, selon des élus locaux, la NIGELEC promet des correctifs

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le mer, 06/02/2019 - 18:22
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Zinder, 06 Fev(ANP) - Le Projet NELACEP, financé par la Banque Mondiale  pour l’extension du réseau  électrique dans les sept chefs-lieux des régions (sauf Diffa) mis en œuvre en 2018  n’a pas tenu compte du schéma d’électrification des quartiers de Zinder, selon certaines  autorités communales de la ville.
Pour sa la Direction régionale de Zinder promet que des correctifs seront apportés au cours de la nouvelle phase du projet.
Le placement des poteaux électriques dans les quartiers périphériques de la Ville  s’est produit sans requérir l’avis des élus locaux,  des techniciens des Services communaux encore moins les chefs de quartiers qui ont adressé plusieurs lettres de protestation à la Nigelec  car les nouveaux lotissements surtout  et les anciens ensuite   ont été privilégiés au détriment par exemple des quartiers à forte densité humaine, en croire certains élus et cadres municipaux .
La Ville de Zinder dispose d’un shéma  d’électrification  des quartiers qui n’a pas été consulté par le Bureau d’études pour répondre aux attentes des populations qui expriment la volonté farouche  d’accéder à l’électricité. 
Pour le Responsable de la Voirie de la Ville de Zinder,M. Illia Issa, le travail accompli par la Société chargée du placement des poteaux a bénéficié du soutien de la Nigelec qui à son tour n’a pas avisé les responsables communaux et les chefs de quartiers qui sont censés exprimer les besoins  réels des habitants en rapport avec l’extension du réseau électrique digne de ce nom.
C’est véritablement après l’achèvement de l’installation des poteaux électrique que la Nigelec  s’est empressée de convoquer une réunion pour demander à la Ville de lui indiquer l’endroit propice pour accueillir les postes (transformateurs) électriques.
La Nigelec a-t-il dit a mandaté un Bureau d’études pour procéder  à l’installation des poteaux électriques sans impliquer les bénéficiaires  qui se trouvent être les habitants des quartiers  et cela a provoqué leur  colère.
Les quartiers Roumboun Laka,la Commune II, le CEG 7 à forte concentration humaine ont  été partiellement touché  par ce réseau d’extension électrique.
La Société chargée de conduire les travaux d’extension du réseau électrique  a installé l’essentiel  des poteaux  électriques  vers le nouveau lotissement  à la surprise des habitants du quartier  Janbourou situé non loin de là.  
Des voies publiques qui traversent plusieurs quartiers de la Ville ainsi que certains vieux quartiers de la ville ont été négligé, a révélé M. Illia  Issa qui indique par ailleurs que l’accent  sur l’extension a  été mis vers les nouveaux lotissements autrement dit vers les parcelles en majorité nues.
Le 1er Vice Maire –Maire du Premier Arrondissement Communal de Zinder, M. Chipkaou Bawa estime que dans sa Commune, le réseau d’extension conformément aux souhaits  de ses contribuables doit toucher les quartiers Tawallala et Janbourou.
‘’Si la Nigelec a demandé à la Société d’installer les poteaux électriques après une visite de terrain effectuée par un Bureau d’études, les autorités communales devraient réagir pour réorienter ces intervenants à prendre en compte les réelles aspirations des populations de la Ville   a –t-il fait remarquer avant d’ajouter que les responsables à tous les niveaux ont fait preuve de grande négligence ‘’.
Dans le cadre de la gestion des biens publics, lorsque certains acteurs qui sont habilités à exercer un contrôle   n’ont pas d’intérêt immédiat à tirer sur une activité précise, on se contente tout simplement de tourner le dos , soutient le Premier Vice –Maire du 1er Arrondissement Communal de Zinder qui indique par ailleurs que le placement des poteaux  peut obéir à certaines affinités diverses qui sont somme toute regrettables  entretenues par les responsables de la Ville ’’.
Notre’’ vœu le plus ardent est de voir la Nigelec de commun accord avec cette société procéder à la rectification en tenant compte des vraies préoccupations des habitants de la ville qui désirent accéder à l’électricité pour se prévaloir enfin  contribuable de la 2è ville moderne du Niger’’, a-t-il expliqué.
Pour le Chef de quartier de Janbourou dans le premier Arrondissement Communal de Zinder,Abdourahmane Ibrahim ,le projet d’électrification n’a touché pas véritablement ses administrés.
Trois  poteaux ont été installés sur la voie principale .Mais le village de Janbourou qui date d’au moins un siècle d’existence est devenu  simple spectateur des progrès qui se dessinent à l’échelle de la Ville de Zinder.
‘’Ce qu’il faut déplorer ici ,c’est que les habitants de Janbourou sont négligés par les responsables communaux qui ne se soucient pas de leur émancipation’’, a-t-il soutenu.
Les autres quartiers de la Ville ont bénéficié de l’extension du  réseau  électrique, la mise en place des latrines familiales et la multiplication des bornes fontaines ,a-t-il poursuivi.
Les habitants de Janbourou  considérés parmi  les plus vulnérables continuent depuis belle lurette  à s’approvisionner en eau de consommation à la Direction Régionale de l’Hydraulique et à se soulager à l’air libre .
Le Responsable de la Nigelec  estime que le projet NELACEP  qui va bientôt entamer sa deuxième phase en 2019 tiendra compte des aberrations relevées    au cours de la première phase par les  habitants des quartiers pour les corriger .
Cela s’avère nécessaire dans la mesure  où il n’ya pas eu d’extension du réseau électrique depuis dix ans ,a précisé M. Souleymane Moumouni, Directeur Régional de la Nigelec de Zinder .
Le Projet NELACEP qui couvre sept régions va procéder à 100.000 branchements promotionnels à des condition s très avantageuses, pour faciliter l’accès à l’électricité au plus grand nombre, qui constitue un voue cher à la Banque Mondiale, a-t-il expliqué.
Les quartiers qui sont  délaissés au cours de la première phase et certaines voies publiques   vont bientôt retrouver le sourire avec le démarrage au cours de cette année  de la deuxième phase du projet, a-t-il poursuivi.
Un autre projet financé par l’AFD va financer dans les deux mois à venir la construction de la ligne Zinder –Gouré   pour desservir toutes les agglomérations rurales situées sur le parcours dans l’objectif de rompre avec les groupes  électrogènes qui tombent fréquemment en panne.
SY/CA/ANP-0036 février 2019

ANP HONEY POT