Zinder : Conférence sur la vulgarisation du dividende démographique en milieu universitaire

Soumis par ANP le jeu, 12/12/2019 - 17:08
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Zinder, 12 Déc. (ANP) - Le Conseiller Technique du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M. Bouzou Moussa Ibrahim, a présidé, le jeudi 12 décembre 2019 dans l’Amphithéâtre de l’Université de Zinder, la cérémonie inaugurale d’une Conférence sur la vulgarisation du concept de dividende démographique en milieu universitaire organisée avec l’appui du projet SWEDD.
La cérémonie s’est déroulée en présence du Secrétaire Général de la Région de Zinder, M. Maman Harou, de la Directrice de Cabinet de la Ministre de la Population, Mme Harouna Hamsatou Gaoh, du Secrétaire Permanent de l’Observatoire National sur le Dividende Démographique (ONDD), M. Djibo Mounkaila Hassane, et de plusieurs autres invités.
Pour M. Bouzou Moussa Ibrahim, la capture du dividende démographique constitue une préoccupation des plus hautes autorités nigériennes en ce qu’elle constitue « une notion économique qui traduit les avantages économiques (beaucoup d’épargne, une forte croissance économique) que pourrait tirer un pays à un stade de son évolution démographique, où l’effectif  de la population active est supérieur à celui de celle inactive ».
Cette rencontre, a-t-il insisté, permettra aux participants de partager les résultats relatifs aux différentes dimensions de suivi des indicateurs relatifs au dividende démographique et de faire  connaitre l’Observatoire National sur le Dividende Démographique et ses missions.
Le Niger, faut-il le rappeler, se caractérise par une croissance très rapide. En effet, en 2001, le Recensement Général de la population et de l’Habitat a donné un effectif de 11 Millions d’habitants. Plus tard, en 2012, le recensement fait ressortir un effectif de 17.138.707 habitants. En 2017, cette population a été estimée à plus de 21 millions d’habitants avec une frange importante des jeunes (50,3% ont moins de 15 ans). Le taux d’accroissement annuel est de 3,9% et l’indice synthétique de fécondité est de 7,6 enfants par femme (EDSN 2012).
Avec un tel rythme de croissance démographique, a fait remarquer le Conseiller Technique du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Niger fait face à des défis énormes pour l’amélioration des conditions de vie de la population tant sur le plan sanitaire, éducatif que celui de l’emploi des jeunes.
Aux étudiants, il a indiqué qu’ils constituent des cibles privilégiées pour la capture du Dividende démographique, en même qu’ils sont des acteurs incontournables dans le changement social et de comportement des populations pour la réussite des programmes et politiques de développement.
Après la cérémonie d’ouverture, les étudiants ont suivi un film sur le dividende démographique à l’échelle planétaire, puis un exposé sur le Dividende démographique au Niger, suivi de débat.
SY/KPM/ANP 067 Décembre 2019

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT