Zinder : 484 villages déficitaires à plus de 50% en 2018 et près de 9 milliards pour la nouvelle saison

Soumis par lawan le mar, 27/11/2018 - 13:20
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Zinder,27 Nov. (ANP) -  Quelque 484  villages  avec une  population estimée à 435.859  sont déclarés déficitaires, ce qui représente 14% des villages agricoles de la région de Zinder, a-t-on appris au terme de la mission de pré-évaluation de la campagne agro-sylvo pastorale et hydraulique du Ministre délégué à l’Agriculture et à l’Elevage ,M. Mohamed Boucha dans cette région.
En dépit de quelques poches de déficit, cette campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2018  s’achève globalement sous de bons présages, dans la quasi-totalité de la région, a annoncé le ministre délégué.
Cette mission de travail a également  permis au Ministre Mohamed Boucha d’échanger avec autorités administratives et coutumières ,les cadres techniques centraux, régionaux et départementaux et avec les populations des différents départementaux sur un certain nombre de thèmes relatifs à ‘’ l’état de mise en œuvre de l’Initiative 3N, les ‘’Nigériens nourrissent les Nigériens’’,notamment la ‘’Maison du paysan, la redynamisation des instances de gouvernance de l’Initiative 3N, la sécurité des personnes et de leurs biens, la scolarisation de la jeune fille, la gestion des conflits, la gestion et la commercialisation de la production obtenue et le recouvrement des fonds des ventes à prix modérés.
Les attentes des populations et des services techniques de l’Etat des zones visitées  a –t-il relevé   se résument se résument à la dotation des agents d’encadrement et à la logistique, a construction et ou la réhabilitation des locaux des services régionaux, départementaux et communaux, au renforcement des capacités des producteurs, au renforcement des infrastructures hydrauliques, la poursuite des réalisations des périmètres irrigués et la construction des ouvrages de mobilisation des eaux.
A ceux-là s’ajoutent l’accélération et la construction des Maisons des paysans ,la mise en place à temps des intrants(semences, engrais et pesticides ,le démarrage dans les meilleurs délais de l’opération achats locaux par l’OPVN et les partenaires, la sensibilisation des populations sur plusieurs questions d’intérêt général ,l’ouverture des bandes pare-feu dès le 15 Septembre de chaque année et l’intensification des actions d’information et de sensibilisation sur la prévention et la gestion des conflits agriculteurs-éleveurs.
Dans le cadre des préparatifs et pour assurer un bon déroulement  de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2018-2019,la région de Zinder a rappelé le Ministre Mohamed Boucha a bénéficié sur le plan agricole des appuis en intrants (semences,engrais,pesticides etc..) et en renforcement des capacités des cadres et des producteurs pour un montant de près d’un milliard de FCFA tandis que sur le plan de la maitrise de l’eau, les investissements ont concerné la réalisation des périmètres irrigués, la construction des ouvrages et la fourniture d’équipements de mobilisation des eaux, les forages agricoles pour un montant de 1,749 milliard FCFA.
S’agissant de la Maison du paysan, les ‘’activités ont consisté à la construction, l’équipement, l’approvisionnement des composantes et la formation pour un montant de près de 600 millions  de  franc FCFA.
Sur le plan pastoral, les investissements ont concerné l’approvisionnement en aliments pour bétail, la campagne de vaccination, la reconstitution du cheptel, le renforcement des capacités des services pour un montant de plus d’un milliard F CFA.
Sur le plan de l’Environnement, plusieurs actions ont été réalisées notamment la récupération des terres, la régénération naturelle, les plantations, la fixation des dunes, la production des plants, l’empoissonnement des mares, la lutte contre les feux de brousse et les plantes envahissantes, la production du miel, la production du moringa et la formation pour un montant total de 2,305 milliards FCFA.
Il a été réalisé sur le plan Hydraulique des mini-AEP, des postes d’eau autonomes, des puits cimentés villageois et pastoraux, des forages à motricité humaine, des stations de pompage pastorales, des actions d’assainissement pour un montant de plus 9 milliards FCFA.
Sur le plan Résilience, 14.320 tonnes ont été vendues à prix modérés pour 143.200 personnes ; 6258 tonnes ont été distribuées pour 62.579 bénéficiaires ; 172 tonnes ont été distribuées sous formes de food for work au profit de 2375 ménages  et 408  autres ménages ont bénéficié de Cash transfert.
Le montant de tous ces appuis est estimé à 8.537.833.000 FCFA,  a précisé M. Mohamed Boucha qui a  exprimé sa profonde gratitude aux autorités administratives et coutumières ainsi qu’aux populations de la région pour la chaleur de l’accueil réservé à sa délégation  avant de remercier tous les partenaires au développement qui accompagnent le gouvernement dans ses efforts de lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.
SY/CA/ANP- 00110 Novembre 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT