Une attaque terroriste fait plusieurs dizaines de militaires nigériens tués dans une caserne militaire à Inates

Soumis par ANP le mer, 11/12/2019 - 23:58
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 11 Décembre (ANP) - Une nouvelle attaque terroriste, menée le mardi 10 décembre 2019 contre le camp militaire d’Inates, au nord de la région de Tillabéry (ouest du pays), a causé la mort de 71 soldats nigériens, 12 blessés et plusieurs autres portés disparus, a appris l’ANP d’un communiqué du Ministère de la Défense Nationale lu ce mercredi soir à la télévision nationale, Télé Sahel.
Selon le porte-parole de l’armée nigérienne, les combats engagés par les militaires nigériens durant plusieurs heures ont permis de neutraliser un nombre important de terroristes, venus à bord de véhicules kamikazes, précisant que la situation est actuellement sous contrôle.
Face à ce drame, nous apprend un communiqué de la Présidence de la République, « le Président de la République, Chef suprême des armées, SEM Issoufou Mahamadou a interrompu sa participation à la Conférence sur "la Paix Durable, la Sécurité et le Développement en Afrique" qui se tient en Égypte pour rentrer à Niamey suite au drame survenu à Inates ».
Cette attaque est la plus meurtrière jamais enregistrée dans cette zone du Niger depuis le début de l’insécurité, conséquence de l’intervention militaire en Libye.
Le camp d’Inates, situé près de la frontière du Mali, a déjà subi, le 1er juillet 2019, une attaque au cours de laquelle 18 soldats nigériens ont été tués et 4 autres portés disparus, rappelle-t-on. Cette attaque a été revendiquée par le groupe Etat islamique.
KPM/ANP/ 060 Décembre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT