Un mémorial sera érigé en souvenir des soldats tombés au front (Issoufou Mahamadou)

Soumis par lawan le lun, 17/12/2018 - 20:31
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 17déc(ANP) – un mémorial sera érigé en souvenir des soldats tombés au front a déclaré lundi 17 décembre  le président Issoufou.
Le chef de l’état qui s’adressait à ses concitoyens a affirmé  dans un message à l’occasion de la fête de la république  que le terrorisme et le crime organisé  ont déjà fait payer un lourd tribut au Niger.
Selon le chef de l’état nigérien, le peuple ne peut pas connaitre le plein épanouissement souhaité  sans sécurité. Aussi, « le Gouvernement poursuit la lutte engagée contre le terrorisme et le crime organisé sur tous les fronts : militaire, économique et idéologique. Le terrorisme et le crime organisé nous ont déjà fait payer un lourd tribut », a-t-il  déclaré.
«  Je pense à ces victimes d’enlèvement notamment dans la région de Diffa. Je pense à toutes ces victimes civiles et militaires. Pour honorer et immortaliser la mémoire de nos soldats tombés au front, nous avons décidé de leur dédier un mémorial afin de perpétuer leur souvenir. Cet hommage viendra s’ajouter à celui que nous leur rendons en poursuivant avec fermeté le combat contre les forces du mal jusqu’à la victoire finale.   C’est dans cette perspective que les Chefs d’Etat des pays du bassin du Lac Tchad se sont réunis, à N’Ndjamena le 29 Novembre et à Abuja le 15 Décembre 2018, pour adopter de nouvelles stratégies afin de mieux combattre Boko Haram » a-t-il annoncé.
De même, a poursuivi le chef de l’état Issoufou Mahamadou «  au niveau du G5 Sahel, actuellement sous présidence Nigérienne, nous nous sommes efforcés de mobiliser à la fois les ressources financières nécessaires pour rendre opérationnelle la force conjointe et pour réaliser des actions de développement ».
« Nous avons pris des dispositions pour mieux opérationnaliser la Force conjointe. Depuis le début de l’année 2018, nous avons engagé un important effort pour mobiliser les ressources financières nécessaires. Ainsi, le 23 Février 2018 à Bruxelles, 424 millions d’euros ont été mobilisés au profit de la force conjointe et le 6 Décembre 2018 ; à l’occasion de la réunion de coordination des partenaires à Nouakchott, 2,4 milliards d’euros ont été annoncés pour le financement du Programme d’Investissement Prioritaire (PIP) dont les priorités sont la Gouvernance, la Résilience et le développement humain, la Sécurité et les Infrastructures dans les zones frontalières fragiles. C’est le lieu de remercier tous nos partenaires pour leur soutien à la force du G5 Sahel et à ses projets de développement » s’est félicité le président Nigérien.
AIO/MHM   ANP/00112 Décembre 2018.

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT