UA- Niger 2019 : ouverture du sommet à Niamey centré sur la ZLECAF (3ème lead)

Soumis par lawan le dim, 07/07/2019 - 15:45
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 7 juil (ANP)- Le Président égyptien Abdel Fath Al Sisi, Président en exercice de l’Union Africaine  en compagnie du Président  Issoufou a donné  le coup d'envoi  ce dimanche à  Niamey des travaux du 12ème sommet extraordinaire de l'UA centré sur  la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) dont le chef de l'Etat nigérien est le champion.

La ZLECAF, en tant que plus grande zone libre d’échanges constitue un moyen défini et mis en œuvre par les africains pour créer les conditions d’un développement durable dans les différents Etats, estime-t-on.
Le sommet de Niamey qui est dédié au lancement de ce grand projet marque ainsi le point de départ d’une nouvelle ère pour le développement des échanges entre les pays africains parce qu’il annonce l’acceptation par les Etats de nouvelles mesures qui doivent régir désormais les échanges entre eux.
En prononçant son discours lors de cette cérémonie d’ouverture le Président Issoufou Mahamadou a rappelé aux participants que ‘’le peuple nigérien est profondément attaché aux valeurs du panafricanisme’’.
‘’Aujourd’hui 54 Etats sont signataires de cet accord qui est entré en vigueur depuis le 30 mai après que 24 Etats l’aient ratifié. Cette entrée en vigueur de la zone de libre échange continentale africaine est la plus rapide de toute l’histoire de notre organisation’’,  a déclaré le Président Issoufou Mahamadou.
Selon le Président Issoufou Mahamadou, ‘’la ZLECAF est une forte contribution à sortir des 84.000km de frontières héritées de la colonisation, mais en sortant par le haut, par l’intégration, en éliminant progressivement les droits de douane sur le commerce intra-africain car la ZLECAF offre des possibilités commerciales immenses, notamment pour les entreprises africaines’’.
Notons que la ZLECAF forme, avec les autres plans et programmes de l’Union Africaine, un tout cohérent dans la perspective de renforcer l’intégration régionale et atteindre les objectifs de l’Agenda 2063.
Evoquant la question sécuritaire que vivent nos pays, le Président Issoufou Mahamadou a affirmé que ‘’les perspectives sont bonnes pour nos pays et notre continent, mais les menaces terroristes, les menaces des organisations criminelles ainsi que les conflits intercommunautaires peuvent hypothéquer l’avenir’’.
Il préconise alors, conformément à l’agenda 2063, ‘’de faire taire les armes d’ici  2020’’.
L’Afrique constitue, à elle seule, un marché de 1,2 milliards de consommateurs aujourd’hui et atteindra 2,5 milliards en 2050 avec un PIB de plus de 3000 milliards de dollars,  indique-t-on.
Une trentaine des dirigeants africains, des responsables d'organisations internationales et régionales ont répondu au rendez-vous de Niamey.
AS/CA/ANP- 0062 Juillet 2019    
 

Tags: 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT