Session extraordinaire du CSC

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le mar, 06/11/2018 - 13:55
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 06 (ANP)- Le Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr Sani Kabîr a présidé ce mardi 6 novembre 2018 à  Niamey  la cérémonie d’ouverture des travaux de la session extraordinaire  de l’institution en présence des conseillers.
Pendant trois jours, cette session aura à statuer sur une demande d’urgence d’avis formulée par le Ministère de la Communication sur le projet de décret portant approbation des statuts de l’Agence Nigérienne de Diffusion (AND).
Cette Agence avait été  créée en juillet dernier avec pour mission d'assurer le multiplexage, le transport et la diffusion des services de communication audiovisuelle dans le cadre de la migration vers la télévision numérique terrestre au Niger.
Cette session de l'organe régulateur aura également à mettre en place un groupe de travail chargé de la révision des conditionnalités d’éligibilité au fonds d’aide à la presse et les critères et barèmes de notation applicables aux médias qui en font la demande.  
‘’Cette révision est motivée par le souci du CSC de se conformer à la nouvelle réorientation du fonds d’aide à la presse introduite par la loi du 16 mai 2018’’, a déclaré le Président Sani Kabir avant d’exhorter les participants à ‘’accorder toute l’attention requise sur les points inscrits à l’ordre du jour de cette session’’.
Rappelons que le fonds d’aide à la presse était versé en numéraire aux organes de presse bénéficiaires. La nouvelle orientation de ce fonds veut que cela  ne soit plus fait en numéraire mais désormais en appui matériel.    
Le CSC est une autorité indépendante qui a pour mission s'assurer  et de garantir la liberté  et l'indépendance des moyens  de communication. 
AS/CA/MHM/ANP- 0020 Novembre 2018

 

ANP HONEY POT