Sécurité : Appui de 138 millions d’euros soit près de 90 milliards de FCFA de l’UE pour la force G5 Sahel

Soumis par lawan le jeu, 11/07/2019 - 20:29
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 11 juillet (ANP)- Le Ministre des affaires étrangères et de la coopération, Monsieur Kalla Ankourao a annoncé  que ‘’l’UE a décidé de mettre 138 millions d’euros soit près de 90 milliards de FCFA à la disposition de la force G5 Sahel. Ce qui constitue à peu près 55%  du budget annuel du G5 Sahel’’.
D’autres partenaires tels l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et plusieurs pays européens ont accepté de mettre un financement additionnel pour permettre à la force de mener à bien ses activités en 2019 et en 2020, a ajouté le ministre s’exprimant au cours d’un point de presse qu’il a animé ce jeudi 11 juillet 2019 à la suite d’une séance  de travail avec une délégation de l’Union Européenne conduite par Mme Frederica Moguerini, haute représentante et vice présidente de la commission de l’UE.
La délégation de l’Union Européenne qui a séjourné au Niger pendant trois jours dans le cadre de la 5ème réunion des ministres du G5 Sahel et de l’Union Européenne a eu  trois jours d’intenses activités aves les autorités nigériennes,  selon le Ministre Kalla Ankourao
‘’Nous avons eu assez de débats qui tiennent compte de l’actualité, de l’ambiance qui prévaut dans nos Etats. Nous avons dit, chacun de son côté, ce qu’il détecte comme élément d’insuffisance par rapport au résultat que les populations du Sahel attendent vivement’’,  a affirmé le Ministre.
Il a, à cette occasion, déclaré avoir apprécié la franchise avec laquelle ‘’nous nous sommes exprimés de part et d’autre. Nous avons trouvé des pistes de solutions pour l’avenir, en particulier, nous avons toujours cherché des financements pour que la force conjointe du G5 Sahel puisse continuer son travail’’ avant.
Il a, également, souligné que l’UE entend ‘’réfléchir à un mécanisme nouveau pour aider les armées de nos pays jusqu’à ce que la force conjointe puisse, elle-même, assurer la sécurité sur les frontières de nos cinq Etats’’.
Le G5 Sahel est un regroupement de cinq pays en butte aux violences terroristes (le Niger, le Mali, la Mauritanie, le Burkina Faso, et le Tchad), rappelle-t-on.
AS/CA/ANP-00106 Juillet 2019  

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT