Réunion jeudi à New York de l’Initiative Spot Light avec la participation du président Issoufou Mahamadou

Soumis par lawan le ven, 27/09/2019 - 14:38
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey 27 Sept (ANP)-« La lutte contre les violences basées sur le genre est une exigence du développement économique », a déclaré jeudi à New York le chef d’état Nigérien Mahamadou Issoufou.

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, a participé jeudi en fin d’après-midi, 26 septembre 2019, à New-York, à un Evènement de Haut Niveau sur " Les Progrès et Perspectives en matière d’élimination de la Violence contre les Femmes et les Filles."

Cette rencontre de l’Initiative SpotLightEndViolence de l’ONU et de l’Union Européenne(UA), a été organisée en marge de la 74ème Session Ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Elle s’est déroulée en présence notamment du Premier Ministre de la Jamaïque, SEM Andrew Holness, de Mme Amina Mohamed, Vice-secrétaire Générale des Nations Unies ; de Mme Frédérica Mogherini, Haute Représentante de l’Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité de la Commission européenne et de M. Neven Mimica, Commissaire Européen au Développement.

Lancée en 2017 à New-York, l’Initiative Spot Light a pour objectif d’éliminer, d’ici à 2030, toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles. En deux ans, elle a enregistré des progrès importants. Le Niger est l’un des huit pays africains qui bénéficient des programmes de Spot Light.

Dans un discours, le Chef de l’Etat a affirmé sa haute appréciation de l’Initiative Spotlight « qui fait corps avec l’ambition du Gouvernement du Niger dont le combat contre ces pratiques dégradantes est connu de tous. »

« Le Niger, a-t-il souligné, a très vite pris conscience de l’impérieuse nécessité d’inverser les tendances qui nous tirent vers le bas ».

SEM Issoufou Mahamadou a noté que le pays s’est doté de « plusieurs politiques et stratégies dans les domaines du genre, de l’autonomisation des femmes et filles, de la lutte contre les violences basées sur le genre, de la promotion de la santé et de l’éducation notamment des filles. »

A cela s’ajoutent des projets et programmes qui ont pour vocation d’accélérer l’atteinte de nos objectifs en matière de lutte contre les violences basées sur le genre et l’autonomisation des femmes et des filles, a-t-il poursuivi.

Après avoir évoqué les réalisations dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative SpotLight au Niger, le Président de la République a indiqué que « la mise en œuvre effective de cette Initiative renforcera la participation de toutes et de tous, pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles du Niger et créer les conditions de la participation des femmes à tous les niveaux de l’activité sociale, politique et économique du pays. »

Le Chef de l’Etat a également évoqué la Renaissance culturelle, un des axes prioritaires du programme de renaissance du Niger.

A ce sujet, SEM Issoufou Mahamadou a dit que « la modernisation sociale vise entre autres l’élimination des comportements néfastes qui freinent le développement du Niger en général, et celui de la femme en particulier. »

« La lutte contre les violences basées sur le genre est donc une exigence du développement économique », a-t-il affirmé.

AA/MHM/ANP- 129 Septembre 2019

Tags: 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT