Réunion du dispositif de suivi et de mise en œuvre de la politique d'amélioration du climat des affaires

Soumis par lawan le mer, 03/04/2019 - 17:16
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 03 Avril (ANP)- Le Président de la République  Issoufou Mahamadou a présidé ce mercredi 03 Avril 2019 au Palais de la Présidence, une réunion du dispositif de suivi et de mise en œuvre de la politique d'amélioration du climat des affaires en présence du Premier Ministre, les membres du Gouvernement et toutes les structures de l'Etat concernées par la question.
Livrant  à la presse les conclusions de cette réunion, M Alma Oumarou ministre conseiller spécial  du président de la république a indiqué
« ''Le 27 février 2019 s'est tenue une réunion autour du Chef de l'Etat pour faire le point de l'avancement des réformes en matière du climat des affaires, à l'issue de cette réunion des recommandations fermes ont été assignées au dispositif, il s' agissait de continuer les actions de communication sur les réformes que nous avons entreprises, de les approfondir et de dresser un plan à moyen terme pour que le Niger puisse s' inscrire dans les rangs des cinquante pays les plus réformateurs du monde »' .

''Nous avons rendu compte au Chef de l'Etat des activités que nous avons menées depuis la dernière réunion du 27 février 2019, a-t-il dit, les communications ont eu lieu, chacun des responsables des indicateurs qui concernent ;l'entreprise, les raccordements, l'électricité, les permis de construire, l'obtention des prêts, l'exécution du contrat...tous ces indicateurs ont été passés en revue''

''Les responsables du dispositif ont suivi cela, des réunions ont été tenues autour de SE. le Premier Ministre également  avant la réunion d'aujourd'hui et c'est ce compte rendu que nous avons fait au Chef de l'Etat''a-t-il ajouté.

''Nous avons indiqué qu'en plus des communications qu'on a faites, nous avons rencontré les contributeurs, c'est souvent des professionnels de chacun de nos indicateurs qui sont interrogés par la Banque Mondiale pour savoir l'effectivité des réformes que nous avons entreprises, il se trouve que beaucoup de contributeurs, quand ils reçoivent les questionnaires de la Banque Mondiale ne savent même pas de quoi il s' agit, ils classent les questionnaires, ils ne répondent pas et le Niger n'est pas jugé sur ces performances réelles'' a-t-il souligné en disant que, ces contributeurs ont saisi la portée de leur responsabilité et ont pris l'engagement de répondre aux questionnaires''.

''  ce n'est pas à nous de leur dicter la réponse, c'est réellement la perception qu'ils ont eu des réformes qu'on a faites, elles ont été faites ou pas et je crois qu'à ce stade nous allons continuer à communiquer'' a ajouté M. Alma Oumarou.

Le Ministre Conseiller Spécial du Président de la République a par ailleurs indiqué qu' ''au niveau du Président de la République, aujourd'hui, ils ont passé en revue tous les indicateurs et l'ensemble des réformes qu'ils prévoient de faire pour 2019 seront terminées au plus tard le 30 avril 2019 qui est le délai de collecte des données''.

''Et des instructions ont été données pour chacun des groupes thématiques, qu'ils continuent à faire le travail et que nous puissions avant le 30 avril revenir autour du Président de la République pour lui rendre compte de ce qui a été fait dans l'espoir que le Niger avancera dans ces réformes'' a-t-il ajouté.

''Mais pour le Président de la République il faut aller au delà, il faut que nous puissions jeter des réformes qui vont s' ancrer dans la durée, qui vont faire que le Niger soit parmi les pays les plus réformateurs et je répète, l'objectif c'est d'être parmi les cinquante pays les plus réformateurs et nous avons bon espoir, vous le constatez aujourd'hui, dans la ville vous avez des panneaux partout qui vous indiquent les efforts que fait le Gouvernement, que font les entreprises pour faciliter la création des entreprises, pour faciliter l'évolution des affaires au Niger, nous créons des opportunités pour que les investisseurs viennent, que des emplois soient créés, pour que le Niger aille vers l'émergence'' a conclu le Ministre Conseiller du Président de la République.

MTM MHM /ANP/012 AVRIL 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT