Reprise prochaine des travaux de la route Maradi-Madarounfa-Nigéria (Ministre)

Soumis par lawan le jeu, 09/08/2018 - 14:32
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 9 août(ANP) - Le  Ministre de l’Equipement, M.Kadi Abdoulaye s’est rendu   le mercredi 08 août 2018 à Madaroufa , sur la route Tchadoua-Mayahi en phase de finition avant de  présider une réunion de travail à Téssaoua sur le programme Tessaoua Walkya.
A Madarounfa, le ministre est allé vérifier la disponibilité  des matériels pour le redémarrage des travaux de la route Maradi-Madarounfa-Nigéria, suspendus il y a de cela deux ans, en raison de problème foncier.
Il a d’abord visité l’usine de concassage de graviers au niveau de la base de Soumarana. Là, toutes les machines sont prêtes pour la production de toute sorte de gravier utile à la matérialisation de cette route.
A Madarounfa, le ministre a  visité la base vie où tous les gros engins sont entreposés : camions bennes, des camions citernes, des Bullotype, des chargeurs, des compacteurs, des unités de revêtement, des niveleuses. Un matériel impressionnant, déjà testé, selon les responsables de l’entreprise chinoise CGOCC qui a en charge la conduite de ces travaux. Face à la population qui s’est rassemblée de manière spontané, le ministre Kadi Abdoulaye   a annoncé la reprise de ces travaux. 
« Toutes les difficultés qui ont occasionné l’arrêt de ce chantier sont maintenant réglées. La reprise de ce chantier démarrera dans les jours à venir pour une durée de 10 mois. L’année prochaine en 2019 à pareil moment, Incha Allah, vous allez circuler sur ce tronçon sans aucune difficulté », a-t-il promis.
Le Ministre de l’équipement s’est ensuite rendu sur le chantier de la route Tchadoua-Mayahi, longue de 53,400 km où il a roulé sur une vingtaine de km. Là, il s’est réjoui du taux  de l’évolution des travaux qui est de 80% pour un délai contractuel consommé de 19,4 mois sur 20. La fin de ces travaux est prévue pour la mi octobre prochain. Rappelons que  cette route est financée pour près de 32 milliards de FCFA dans le cadre d’un contrat de partenariat public privé. 
A Tessaoua, le ministre a présidé la réunion sur le programme Tessaoua Walkya, un programme qui à l’image d’autres grandes villes de notre pays, vise à embellir et à restructurer cette ville. Les travaux de bitumes qui seront exécutés à Tessaoua concerneront quatre (4) grands axes pour une longueur de 5,5 KM.
Il y aura aussi des travaux de voirie dont la construction des caniveaux et des canaux qui relieront certaines mares de cette ville. De l’avis des techniciens ces travaux démarreront dans quelques semaines, y compris la construction d’une nouvelle préfecture et la résidence du préfet.
Les couts de ces travaux n’ont pas été précisés.
AT/CA/ANP- 0031 AOÛT 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT