Reprise des cours dans les lycées de la région de Maradi

Soumis par lawan le lun, 16/09/2019 - 17:49
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 16 septembre(ANP)-Les élèves des lycées de la région de Maradi ont repris les cours ce matin dans le cadre de la rentrée scolaire 2019-2020.
Cette occasion a été saisie par le Directeur Régional de l’Enseignement Secondaire, M. Illo Bija pour faire le tour des différents lycées de Maradi afin de s’assurer de l’effectivité de cette rentrée.
C’est au CES Bourja qu’il a donné le coup d’envoi de cette rentrée scolaire. Dans une salle de classe qui a réuni les élèves de tous les niveaux confondus, les enseignants et les cadres d’encadrement, il a livré un message.
A l’endroit des nouveaux élèves, Illo Bija a rappelé que quand on quitte un cycle pour un autre, on est plein d’illusions, on estime connaitre tout. « En classe de seconde, on a constaté que les élèves ont des difficultés de comprendre que les études ne font que commencer. J’attire votre attention que c’est maintenant que vous commencez les études car vous entamez une phase importante des études. Si vous ratez la seconde vous aurez des difficultés à parvenir jusqu’en terminale » a-t-il fait comprendre.
Pour lui, c’est dès maintenant que ces élèves doivent se mettre au travail afin de garder le cap.
Pour ce qui est des élèves des classes de première et terminale, le Directeur Régional de l’Enseignement Secondaire a estimé que ce sont là des habitués du lycée. Néanmoins, il estime qu’en se jaugeant dans ce cycle, ils ont découvert leurs forces et faiblesses.
« C’est le moment pour vous de corriger vos faiblesses, surtout ceux qui ont échoué au BAC. Cette reprise est une chance qui leur permet de réussir au BAC avec une mention. Mais cela n’est possible que quand vous vous mettiez au travail » a-t-il averti.
Il leur a rappelé qu’ils n’ont pas intérêt à faire autre chose que le travail parce que c’est le travail qui vous a conduit ici.
Enfin, Illo Bija a attiré l’attention de ces lycéens sur la perte de temps à travers des remous sans fondements qu’ils créent à travers des mouvements de grèves.
« Ces agitations vous mettent tellement en retard à telle enseigne que vous arrivez dans la salle d’examen avec un retard considérable. D’où, les mauvais résultats en fin d’année et les cas d’exclusion » regrette-t-il.
Notons qu’après ce discours, le Directeur Régional de l’Enseignement Secondaire, M. Illo Bija a procédé à la distribution des fournitures scolaires aux élèves.
AT/AS/MHM/ ANP/071 Septembre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT