Rencontre des Présidents des Assemblées des pays du G5 Sahel avec le Président du Parlement européen Mot d’introduction du Président OUSSEINI TINNI

Soumis par lawan le mer, 18/07/2018 - 09:25
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

REPUBLIQUE DU NIGER
   Fraternité – Travail – Progrès
ASSEMBLEE NATIONALE

 

17 Juillet 2018
Messieurs les Présidents des assemblées des pays du G5 Sahel, chers frères,
Messieurs les chefs de délégation ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Consuls généraux ;
Honorables collègues députés ;
En votre nom à tous, je voudrais souhaiter la plus cordiale des bienvenues à notre illustre hôte qui par cette visite au Niger honore toutes les populations sahélienne.
Laissez-moi, au nom de ces populations, remercier à travers sa personne l’Union européenne, premier partenaire au développement de chacun de nos pays.
Monsieur le Président du Parlement européen,
Nous vous savons gré, mes collègues et moi, de l’immense honneur que vous faite à notre zone par la présente visite.
Pour ma part, je vous en suis d’autant plus reconnaissant que c’est la toute première fois qu’un président du Parlement européen est reçu en visite officiel au Niger. Merci donc d’être venu nous voir aujourd’hui en dépit des charges qui sont les vôtres.
Je vous remercie également pour avoir accepté de bouleverser votre agenda initial pour prendre part à cette réunion pour laquelle nos assemblées escomptent d’utiles résultats.
Monsieur le Président, avec mes collègues du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Tchad et de France nous avons décidé de nous retrouver pour évoquer la situation nouvelle dans laquelle se trouve aujourd’hui le sahel, cette zone qui naguère était un carrefour touristique qui fait actuellement face à d’importants défis sécuritaires.
Avec les évènements qui se déroulent en Libye, le réveil de l’irrédentisme de certains groupes ethniques et surtout le développement du fanatisme religieux, le Sahel s’est trouvé engagé dans une guerre non déclarée qui menace jusqu’à l’existence des différents Etats qui le composent. La première de ses conséquences est l’extension d’une économie criminelle qu’alimentent des réseaux maffieux internationaux et qui, à terme, pourrait déstructurer toute l’Afrique de l’ouest.
Comme vous le savez, face à la faiblesse des réactions individuelles, nos pays ont décidé de mutualiser leurs efforts à travers une organisation dénommée G5 Sahel.
Nos populations et nos partenaires ont fait bon accueil à cette organisation. Cependant, nous parlementaires avons pensé qu’il est nécessaire et même indispensable d’accompagner démocratiquement cette initiative. Ce faisant, notre souhait est que les principaux bailleurs de fonds du G5 Sahel comprennent notre démarche et la soutiennent. Connaissant l’engagement de l’Union européenne pour la sécurité, la paix, le développement et la nécessaire démocratisation des institutions internationales, nous sommes convaincus que votre parlement prendra activement part à la formalisation de ce contrôle démocratique à travers la création d’une structure interparlementaire appropriée.
C’est la principale raison pour laquelle mes collègues et moi-même avons saisi l’opportunité de votre séjour à Niamey pour vous rencontrer et partager avec vous la vision que nous avons du compagnonnage parlementaire du G5 Sahel.
Cette vision, c’est d’abord un projet de résolution que soutien l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie que nous avons affiné ce matin et qui sera le principal point de l’ordre du jour de notre rencontre.
Merci à tous d’être venus

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT