Reçue par le Premier Ministre Brigi Rafini, la Sous-secrétaire générale aux affaires humanitaires de l’ONU appelle à accroître l’assistance humanitaire au Niger

Soumis par lawan le mer, 11/12/2019 - 10:38
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 11 déc. (ANP) - Le Premier Ministre Brigi Rafini a reçu, le mardi 11 décembre 2019 en fin d’après-midi, la Sous-secrétaire générale aux affaires humanitaires de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Mme Ursula Mueller, accompagnée des responsables du système des Nations Unies au Niger.
A cette occasion, le Premier Ministre Brigi Rafini a tenu à remercier la responsable onusienne pour s’être déplacée au Niger. Ce qui prouve, a-t-il dit, l’excellence des relations de coopération entre les Nations Unies et le Niger. « Cette visite prouve que notre coopération avec les Nations Unies se porte bien. Depuis 9 ans, nous avons une coopération irréprochable avec l’ONU qui nous a permis de bénéficier de l’assistance des partenaires pour faire face aux différentes crises humanitaires qu’a connues notre pays », a-t-il déclaré.
La Sous-secrétaire générale des Nations Unies a, pour sa part, affirmé que cette visite au Niger lui permettra « de connaitre les priorités du gouvernement, de mesurer l’importance des défis auxquels le pays est confronté et d’être informée des actions entreprises par les autorités pour leur faire face ».
Selon Mme Ursula Mueller, qui est également la Coordonnatrice adjointe des secours d'urgence du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), actuellement 2,3 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire au Niger, et ce chiffre pourrait atteindre 2,9 millions en 2020.
Elle a, par ailleurs, soutenu que ‘’les civils et les humanitaires sont de plus en plus la cible d’attaques perpétrées par des groupes armés non étatiques’’. A cet effet, elle a appelé ‘’tous les acteurs impliqués dans les diverses crises qui affectent le Niger à épargner et protéger les civils, à respecter la neutralité des acteurs humanitaires et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour garantir un accès libre et sans danger à l’aide humanitaire pour toutes les personnes ayant besoin d’assistance d’urgence’’.
Face à ces défis humanitaires, note-t-on, le Gouvernement nigérien et ses partenaires ont élaboré un plan de réponse humanitaire pour l’année 2019, et dont le budget s’élevait à quelque 407 millions de dollars. Au dernier trimestre de cette année, ce budget n’a été financé qu’à hauteur de 59%. Et « avec les nouvelles urgences auxquelles est confronté le pays dans les régions de Tillabéry et de Maradi, nous nous devons d’accroitre encore plus l’assistance que nous apportons afin d’éviter la déstabilisation que nous voyons dans les pays voisins ne gagne le Niger’’, a plaidé la responsable humanitaire onusienne.
Notons qu’au cours de cette rencontre, le Ministre de l’Action Humanitaire du Niger, Monsieur Lawan Magagi, a fait un bref exposé sur la situation humanitaire au Niger.
La Sous-secrétaire générale aux affaires humanitaires de l’ONU est au Niger dans le cadre d’une visite de travail de 6 jours au cours de laquelle elle effectuera des visites de terrain à Niamey, Diffa, Maradi et Tillabéry, indique-t-on.
AS/KPM/ANP 055 Décembre 2019 

Tags: 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT