Rabat : leadership féminin au sein des média, cas de la MAP

Soumis par lawan le ven, 18/10/2019 - 09:32
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Rabat, 18 Oct (ANP) - les participantes au séminaire sur le leadership féminin à Rabat ont suivi une présentation sur le Comité de parité de l’Agence Marocaine de Presse (MAP) mis en place pour l’amélioration des compétences du personnel féminin.
Mme Myriam El Ouali Présidente du Comité de la Parité/Directrice de la recherche et de la stratégie Maghreb Presse a indiqué que ‘’ ce comité de parité a été créé parce que la femme hésite encore à s’inscrire dans un plan de développement de carrière, parce que par manque d’encadrement, la femme privilégie sa vie de famille, dans une agence de presse seules 17 femmes ont accepté une mobilité à l’international et qu’elle cherche une tribune qui s’exprime par et pour elle’’.
‘’Malgré le progrès des indicateurs, la parité reste un horizon lointain’’, a-t-elle ajouté.
Constitué d’une Assemblée Générale à laquelle est invité tout le personnel féminin de l’Agence et d’un bureau exécutif, ce comité a-t-elle poursuivi, est un regroupement professionnel féminin ; un outil d’encadrement de prise de conscience des femmes en leurs capacités et compétences ; une force de proposition pour l’amélioration des conditions de la femme ; une expression de leadership de la femme.
‘’Le Comité de parité a pour entre autres missions le suivi des indicateurs de la parité au sein de l’Agence, il analyse les raisons des améliorations pour les dupliquer, alerte sur la détérioration de tel ou tel indice pour orienter les propositions, incite également les cadres féminins de la MAP à faire preuve de volonté dans la mise en application de leur propre plan de carrière et accompagne la stratégie de l’Agence pour améliorer la présence de la femme dans les postes de responsabilité…’’ a détaillé la présidente du Comité de parité.
Mme Myriam El Ouali a notifié qu’à l’Agence Marocaine de Presse, les femmes représentent 38% de l’ensemble du personnel à fin 2018 soit une amélioration de 3 points par rapport à janvier 2014 car le taux des journalistes femmes est passé de 31% à 35% durant la même période et que 9% des femmes occupent des postes de responsabilité pendant que 17 femmes sont déployées dans les pôles internationaux.
Les participantes à ce séminaire fondent l’espoir qu’une telle initiative soit instaurée dans leurs différentes agences de presse et que le bureau exécutif de la Fédération Atlantique des Agences de presse (FAAPA) à son tour procède à la création du comité de parité de ladite fédération.
Créée à  Casablanca en 2014, la FAAPA est une plateforme  d'échange et de partage des expériences, des idées  réflexions et des produits  multimédia  regroupant une trentaine d'agences de presse africaines.

MTM/CA/ANP- 00111 Octobre 2019
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT