Prêt koweitien de 6,6 milliards FCFA pour le financement partiel de la route Loga-Doutchi

Soumis par lawan le jeu, 21/02/2019 - 16:06
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 21Fév(ANP)- La ministre du Plan Mme  Kané AichatouBoulama et le Directeur General Adjoint du Fonds Koweitien pour le développement économique arabe (FKDEA) M. Nedhal Alolayan en présence du ministre en charge des finances M. Mamadou Diop, ont signé ce jeudi 21 février un accord de prêt pour le financement partiel à environ 6,6 milliards de FCFA pour la réalisation du projet d’Aménagement et de Bitumage de la route Loga –Doutchi.
Le projet concerne principalement  la construction d’une route bitumée de 91 KM entre Loga et Doutchi ainsi que la réalisation des études de faisabilité de la route Doutchi –kourdilla à la frontière du Nigeria.
L’objectif du projet est donc le désenclavement d’une zone disposant d’importantes potentialités agricoles afin d’assurer un écoulement rapide des produits agro-sylvo-pastoraux dans la région et accroitre la facilitation des échanges et la mobilité des personnes et des biens.
Le projet consiste en la réalisation des études et le contrôle, des travaux et les indemnisations pour un cout global estimé à quatre vingt huit million deux cent milles (88 200 000) dollars US, soit environ quarante quatre milliards (44 000 000 000) de francs CFA HT6HD.
Après avoir paraphé les dits documents de l’accord de financement , la ministre nigérienne en charge du plan a indiqué que le désenclavement tant interne qu’externe du Niger a été retenu parmi les actions prioritaires dans le plan de développement économique et social (PDES 2017-2021), adopté par le gouvernement et ayant reçu l’adhésion de tous les partenaires du Niger lors de la Table ronde de Paris les 13 et 14 décembre 2017.
La ministre du plan de rappeler  « qu’en tant que pays de l’inter-land, le Niger se doit de développer les infrastructures de transport afin de faciliter les échanges commerciaux et assurer un approvisionnement adéquat des différentes régions en divers intrants et garantir l’évacuation des productions agro-pastorales et minières vers des marchés extérieurs ».
Selon, Mme Aichatou Kané Boulama, la présente cérémonie de signature constitue également un témoignage de la vitalité de la coopération entre le Koweït et notre pays qui date de 1988 et qui compte aujourd’hui à son actif plus d’une dizaine de projets dans divers secteurs prioritaires pour le développement économique te social du Niger.
Auparavant, le directeur général adjoint du Fonds Koweitien a tout d’abord remercié le gouvernement nigérien pour les dispositions prises pour la présente cérémonie de signature qui constitue un moment important des relations entre le Niger et fonds koweitien, notant son attachement  pour la réalisation de cette route  pour le développement du pays .
M.  Nedhal Alolayan a par la suite rappelé l’intervention du fonds koweitien au Niger qui remonte en 1988 avec le financement phase 1 du projet  Anour- Ararene pour un montant de 10,2 millions de dollars.
Le directeur général adjoint du fonds koweitien a enfin réitéré le souhait pour que ce projet puisse atteindre l’objectif pour le grand bénéfice du Niger.
AIO/CA/ANP- 00115 Février 2019.

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT