Première réunion à Niamey des Secrétaires Généraux de Gouvernement des Etats membres de l’UEMOA élargie au Ghana

Soumis par lawan le jeu, 05/11/2015 - 16:32
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

 Niamey, 05 Nov (ANP)-Le Secrétaire Général du Gouvernement  nigérien M. Gandou Zakara, a annoncé, jeudi dans un point de presse, la tenue vendredi  à Niamey, de la première réunion des Secrétaires Généraux de Gouvernement(SGG) des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) élargie au Ghana.

A l’entame de ses propos, M. Zakara a indiqué que l’idée de cette rencontre, est née au Niger, à la suite de trois (3) constats majeurs :’’ ‘’ premièrement, on a constaté que l’intégration bien maitrisée et bien réfléchie est une promesse forte d’un meilleur avenir pour nos peuples. Deuxième constat, c’est  que ces mêmes peuples ont mieux  senti  la nécessité de l’intégration et ses bénéfices mieux que nos administrations, qui parfois même sont sources de blocage.  Le troisième constat est  que les outils d’intégration sont mal conçus parce qu’ils ne répondent pas aux  attentes véritables des Etats’’.

Selon  M. Zakara, à la suite d’une tournée d’échanges dans la sous région, les différents pays ont totalement adhéré à l’idée d’une concertation en vue de relever les défis, et ont aussi approuvé leur accord pour que le Niger organise cette première rencontre. 

Il estime  que ‘’ les SGG peuvent apporter leurs contributions dans l’intégration, en améliorant  les  productions communautaires en termes de directives et en termes de règlement, ajoutant qu’ils peuvent aussi ‘’ intervenir dans l’adoption et l’application des règlements lors des différents Conseils des Ministres, faire un travail de suivi et de veille, pour informer le gouvernement si un pays est défaillant dans l’application des engagements internationaux’’.

Cette rencontre qui a pour thème :’’ rôle des Secrétaires généraux de Gouvernement dans l’effectivité des décisions prises par les instances communautaires’’,  verra la participation  de tous les huit (8) Etats membres de l’UEMOA : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo, la Guinée Bissau, le Mali, le Sénégal et le Niger, pays hôte.

  La réunion va durer deux jours, et elle est financée par le Niger,  la Commission de l’UEMOA et les partenaires nationaux.

AIO/AMC/DMM/ANP/Nov 2015

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT