Plusieurs responsables des institutions Onusiennes en visite de travail à Maradi

Soumis par lawan le ven, 17/08/2018 - 09:24
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 17 août (ANP)- Maradi a accueilli le jeudi 16 août 2018  une forte  mission composée du Directeur Exécutif du PAM, M.David Beasley, du Président du FIAD, M. Gilbert F. Houngbo, du Directeur Général de la FAO, M. José Graziano da Silva. Cette visite rentre dans le cadre de celle
entreprise par ces patrons des institutions Onusiennes au Niger depuis le 15 août 2018. A Maradi, il s’agit de voir de visu les efforts régionaux entrepris afin de gérer la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au sahel.
Cette visite a débuté dans le village de Dargué (Département de Guidan roumji) où les patrons de la FAO, du FIDA et du PAM ont apprécié le travail abattu par les ONG locales à travers les financement du PAM dans les travaux de récupération de terres, les opérations de kits caprins, la lutte contre la malnutrition et la formations des agriculteurs et la vulgarisation des semences améliorés. Ils ont inauguré la première citerne qui consiste à recueillir et stocker les eaux de pluie dans un bassin afin qu’elle soit utilisée dans le jardinage, au niveau de l’école primaire de Dargué. Le centre de collecte qui est un lieu de rencontre entre les producteurs et les commerçants a aussi reçu la visite de la délégation.
Sur le site de récupération de terre de Doumara Ara il s’agit d’apprécier les travaux de récupération de 350 ha et la régénération du fourrage. Le marché de demi-gros de Sabon Machi, financé par Prodaf à travers un financement FIDA a aussi reçu cette délégation.
A la fin de toutes ces visites, M. Gilbert F. Houngbo, du Directeur Général de la FAO a indiqué que la communauté internationale est avec le gouvernement du Niger dans son rôle régalien, il s’agit pour eux de voir ce qui est de leur possible pour l’aider. « Le choix du Niger s’explique par le fait que nous sentons qu’il y a un leadership à travers le programme Initiative 3N et que on peut faire des avancées notables » a-t-il dit. Il a ajouté qu’ils ont rencontré une population certes pauvre, mais déterminée et c’est ce qui leur donne l’espoir et constater que l’agenda 2030 est jouable.
Le Directeur Général de la FAO a affirmé que tout ce qu’ils ont vu contribue à améliorer la situation, mais estime t-il, il faut porter cela à l’échelle et pérenniser les actions même après l’arrêt des projets. « Nous quittons sincèrement avec un satisfecit et convaincus qu’ensemble avec le gouvernement dans son rôle régalien nous continuerons à travailler et nous sommes confiants que des progrès seront atteint dans les années à venir » a-t-il conclu.   
AT/CA/ANP-0063 Août 2018

Tags: 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT