Plusieurs enseignants décorés par le Chef de l’Etat

Soumis par lawan le sam, 06/10/2018 - 08:16
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 5 Oct (ANP) – A l’ occasion de la journée mondiale de l’enseignant, le Président de la République Issoufou Mahamadou a décoré des enseignants qui ont contribué à revaloriser la fonction enseignante dans le pays.
C’était au cours d’une cérémonie organisée par la Première Dame, Présidente de la Fondation ‘’Tattali Iyali’’ dans les locaux de la présidence.
La vision de cette cérémonie, selon la Secrétaire exécutive de la fondation, c’est »d’avoir un système éducatif performant visant à redonner à l’école nigérienne, ses lettres de noblesse, afin qu’elle devienne un lieu de socialisation de l’enfant, un lieur de partage, de transmission du savoir, du savoir être et du savoir faire ».
Après les témoignages du Professeur Sidikou Harouna, de Jacques Moris, enseignant de l’actuel Président de la République, à la retraite, et d’Amadou Ousmane, enseignant à la retraite et ancien maître de l’actuel Premier ministre, le Président de la République Issoufou Mahamadou a décerné des témoignages officiels à sept enseignants qui se sont distingués au cours de leur vie.
Il s’agit de feu Professeur Dan Dicko Dan Koulodo quo a été élevé au titre de Grand Officier dans l’ordre national du Niger et du Professeur Sidikou Harouna Oumarou, élevé Commandeur dans l’ordre national du Niger
Le Professeur Madi, feu Professeur Aboubacar, Jacques Moris, enseignant à la retraite, Ousmane Amadou, enseignant à la retraite et Yazi Dogo, enseignant à la retraite, ont tous les cinq été élevés Officiers Dans l’Ordre du Mérite du Niger par le Chef de l’Etat.
Dans son allocution, le Président de la République Issoufou Mahamadou a rappelé le rôle important que joue l’enseignant dans notre pays.
Il est « celui qui forme les autres et le plus utiles dans la société, il est le phare de la société, qui permet à l’homme de se libérer de la pire des tyrannies qu’est l’ignorance » a-t-il indiqué.
A toutes les enseignantes et à tous les enseignants, le Chef de l’Etat a présenté ses encouragements et ses félicitations.
Plus que jamais, « le Niger a besoin de vous pour enseigner à ses enfants, une scolarisation de qualité, pour retenir tous les enfants et en particulier les jeunes filles, à l’école au moins jusqu’à l’âge de 16 ans » a déclaré Issoufou Mahamadou.
Il a enfin indiqué que « l’avenir est entre les mains de l’enseignant et nous allons suivre avec beaucoup d’attention la rentrée scolaire 2018-2019 ».
SML/ ANP -0031 Octobre 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT