Panel sur la ''Responsabilité sociale du journaliste et critères de RSF dans le classement mondial des pays en matière de liberté de la presse’’

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le ven, 01/12/2017 - 12:21
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 1er DEC(ANP)-''Une presse Libre et Responsable'' thème de la 4ème Edition de la Journée Nationale de la Liberté de la Presse,  célébrée jeudi 30 novembre 2017 à la Maison de la Presse.

Dans le cadre de cette Journée, un panel a été organisé dans la salle de conférences de la Maison de la Presse.
Mme Cléa Kahin-Sriber (Responsable du Bureau Afrique de Reporters Sans Frontières), première à intervenir a éclairé le public, essentiellement composé d’étudiants en journalisme, sur les ‘’7 critères ‘’qui entrent en ligne de compte dans le classement mondial de RSF en matière de liberté de la presse.*
Il s’agit du pluralisme des médias, de leur indépendance, de l'autocensure, du cadre légal, de la transparence,  des infrastructures et des exactions sur les journalistes.
Mme Cléa s'est attardée quel que peu sur le recul du Niger, classé 61ème sur 180 pays en 2017 par Reporters Sans Frontières. 

Ce fut ensuite le tour des cinq autres panélistes, MM. Ibrahim Cheick (Directeur du quotidien la ‘’Nation’’), Saidou Arji  (Consultant médias et gouvernance), Abdoulaye  Moussa Massalatchi (Journaliste à la retraite), Moustapha Kadi et Nouhou Mahamane Arzika (Acteurs de la Société Civile)  de prendre la parole pour situer la responsabilité des uns et des autres (journalistes et tenants de pouvoir) dans l’exercice de la profession de journaliste au Niger.*
Tous ont invité les hommes de médias au respect  de l’éthique et de la déontologie, et les décideurs politiques à la création d’un climat à même de garantir la liberté de la presse. 

MTM/AMC/ANP/DEC 2017
 

ANP HONEY POT