Ouverture des travaux du sommet extraordinaire de l’UA sur la ZLECAF à Niamey (1er lead)

Soumis par lawan le dim, 07/07/2019 - 12:34
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 7 juillet (ANP) – Le sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur l’opérationnalisation de la Zone de libre échange Continentale Africaine (ZLECAF) s’est ouvert le dimanche 7 juillet en fin de matinée au palais des congrès de Niamey sous la présidence du Président d’Egypte Al Fatah El Sisi, président en exercice de l’institution panafricaine en présence du chef de l’Etat hôte Issoufou Mahamadou et une trentaine des dirigeants africains ainsi que des responsables institutions internationales.
Peu avant la cérémonie d’ouverture,  Le Nigeria, une puissance sous régionale et le Benin  ont solennellement signé l’accord de ZLECAF tandis que le Gabon et la Guinée Equatoriale ont déposé les instruments   de ratification, ce qui porte à 27 les ratifications et à  54 signatures.
La ZLECAF est entré en vigueur le 30 mai dernier avec les 22 ratifications requises après son lancement en mars 2018 à Kigali.
Le sommet de Niamey marque l’opérationnalisation de cet accord qui favorise l’émergence d’un marché de plus 1,2 milliards de consommateurs et un PIB de plus 3000 milliards de dollars.
Dans son discours d’ouverture  le chef de l’Etat égyptien a estimé que  la ZLECAF est une étape importante dans l’intégration africaine, suite logique des efforts de plusieurs décennies, insistant sur les conditions de l’opérationnalisation de cet accord.   Le président en exercice de l’UA  a noté l’obligation de renforcer le secteur privé, le rôle des jeunes, l’amélioration des infrastructures pour favoriser les échanges.
Le chef de l’Etat égyptien  a invité  les pays en traine de ratifier  l’accord de la ZLECAF.
La cérémonie d’ouverture a été marquée aussi par l’intervention du président Issoufou, de la secrétaire générale adjointe de l’ONU et du directeur général adjoint de l’OMC.
Le sommet de Niamey marque l’opérationnalisation  de cet  accord qui favorise l’émergence d’un marché de plus 1,2 milliards de consommateurs avec  un PIB de plus 3000 milliards de dollars.
Cet accord est l’un des projets phares de l’agenda 2063 de l’UA.

AS-CA/ANP-0059 Juillet ANP

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT