Ouverture de la première session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel au titre de l’année 2019

Soumis par lawan le mer, 13/02/2019 - 16:03
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 13 fév (ANP)- La première session du Conseil Economique et Social et Culturel (CESOC)  pour l’année 2019  s’est ouverte ce mercredi 13 févier à Niamey  sous la présidence de    M. Saley Saidou , président de l’institution.
Une dizaine de thèmes touchant la vie de la nation seront débattus au cours des trvaux qui dureront 15 jours. L’ouverture de cette session a vu la participation des Présidents des Institutions de la république, le Ministre Chargé des Relations avec les Institutions, les Honorables Députés Nationaux, Les Représentants des missions Diplomatiques et des Organisations Internationales, le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, les Honorables Chefs Traditionnels, les leaders religieux et les conseillers et membres du CESOC.
Des Présidents des Institutions, des  Ministres, des Députés Nationaux, des Représentants des missions Diplomatiques et des Organisations Internationales, le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, des Chefs Traditionnels, les leaders religieux et les conseillers et membres du CESOC ont assisté à la cérémonie d’ouverture.
En ouvrant la séance, Le président du CESOC Saley Saidou a  rappelé que  pour atteindre ses objectifs, cinq (5) défis majeurs  paraissent indispensables à relever au CESOC. Il s’agit de : « la redynamisation, l’opérationnalisation, la restructuration, l’innovation et la modernisation ». Et Pour relever ces défis, nous comptons sur votre engagement et votre détermination, pour que la CESOC continue à occuper sa place de structure irremplaçable au sein des Institutions de la République, a-t-il fait valoir.
« si je me suis appesanti sur ces attributions qui nous sont dévolues et les défis à relever, c’est pour inviter chacun de nous à prendre en compte toute la dimension des responsabilités qui sont les nôtres, à sortir des chantiers battus et à faire preuve de capacités innovantes pour répondre avec efficacité, efficience et pertinence aux attentes de notre peuple en terme d’impact, a en outre fait observer le président du CESOC, détaillant la mission de l’institution :  « il assiste le Président de la République et l’Assemblée nationale dans les domaines économique, social, et culturel et donne son avis sur toute questions qui lui sont soumises par ces deux institutions ; saisi pour avis sur les projets de loi de programme à caractère économique, social et culturel’’.
‘’Il  peut être saisi par le Président de la République et l’Assemblée Nationale de toutes questions intéressant la vie économique, sociale et culturel de la nation ;dispose d’un pouvoir d’auto-saisine pour mener toute étude ou enquête se rapportant à ses domaine de compétence ; peut de lui-même saisir le président de la république et l’assemblée national sur les reformes qui lui paraissent de nature à favoriser le développement économique social et culturel de la nation », a-t-il fait savoir.
Le Conseil Economique, Social et Culturel   assiste le Président de la République et l’Assemblée nationale. Il donne son avis sur les questions qui lui sont soumises par le Président de la République ou l’Assemblée nationale. Il est compétent pour examiner les projets et propositions de loi à caractère économique, social et culturel, à l’exclusion des lois des finances, selon la constitution nigérienne.

D’ores et déjà, une présentation sous forme de formation de renforcement de capacités sur la méthodologie de suivi et évaluation des politiques publiques est prévue au cours de cette session, a-t-il ajouté. 
Le Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC), compte quatre-vingt-dix-neuf (99) conseillers.

ADA/MHM/CA/ ANP  0076  février 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT