Ouverture d’un symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables à Niamey

Soumis par lawan le mer, 13/02/2019 - 17:04
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey 13 fév. (ANP) – Un  symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables s’est ouvert ce mercredi 13 février à Niamey placé sous le parrainage de la première Dame Dr Lalla Malika Issoufou .
Cette  deuxième édition du symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables a pour   thème « la science au service de la transformation du monde rural Enjeux et défis de la sécurité Alimentaire et Energétiques »
Ces assises sont organisées par le réseau femme, sciences et technologies du Niger, en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, pour une durée de deux jours.
La première Dame Dr Lalla Malika Issoufou a félicité le réseau des femmes , sciences et technologies du Niger pour l’initiative qu’il a prise à travers la tenue de cette deuxième édition du symposium qui abordera des questions majeures en lien avec les objectifs que poursuit cette organisation.
L’intérêt de cette rencontre  est d’autant plus particulier qu’il place les femmes au centre de l’action de transformation socio économique de notre pays, notamment la transformation du monde rural et l’autonomisation économique de la femme , a déclaré la première dama.
Le thème de la deuxième édition du symposium du réseau femmes sciences et technologies du Niger  embrasse plusieurs priorités inscrites dans le programme Générale du gouvernement et le plan de Développement Economique et social (PDES 2017-2021).
Les questions de sécurité alimentaire et énergétique sont, comme vous le savez, au centre des priorités du Programme de Renaissance comme en témoignent les politiques fortes et les projets structurants qui ont été initiés depuis 2011, a-t-elle fait savoir.
La première dame a aussi exprimé  sa satisfaction  d’avoir été associée à la tenue de ce symposium pour trois raisons,  l’implication des femmes en général et des femmes intellectuelles en particulier dans les actions de développement est le gage de la réussite de plusieurs projets et programmes en raison de leur amour du travail bien fait ;    mon engagement personnel à soutenir l’autonomisation économique de la femme, en particulier la femme rurale ; et  la nécessité de renforcer le plaidoyer pour l’enrôlement des filles dans les filières scientifique et la promotion des sciences pour l’amélioration des conditions de vie des populations en général et celles des femmes en particulier.
La 1ére dame a fait part de son ‘’ d’intérêt à la recherche de solutions qui nous permettront de : Garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la femme, Adapter l’offre des services énergétiques aux besoins des femmes, Accroitre la participation des femmes à l’innovation pour la sécurité alimentaire et énergétique, Améliorer l’accès et l’accessibilité aux équipements ainsi que la disponibilité de l’information sur les opportunités offertes dans le secteur pour les femmes , et enfin promouvoir les recherches et les projets des femmes/Filles scientifiques dans les domaines identifiés. » .
Le gouverneur de la ville de Niamey M. Issaka karanta a rendu un hommage à la première dame DR Lalla Malika pour avoir Parrainé  ces assises. Ceci témoigne  toute l’importance que vous avez apportée au monde rural et à la thématique de cette rencontre qui cadre parfaitement avec la politique nationale des plus hautes autorités du Niger.
Les réflexions et les travaux qui seront engagés au cours de ces trois journées sur les techniques et les technologies appropriées vont améliorer quantitativement et qualitativement la production agro-sylvo-pastorale et énergétique pour le bien être du monde rural. La situation de précarité de Niamey, centre d’attraction des exondant en quête d’eldorado est préoccupante en raison de l’augmentation croissante de la population périurbaine.les résultats auxquels vous aboutirez serviront assurément le Niger en général et particulièrement Niamey.
Le Ministre d’Etat, Ministre de L’Agriculture et de l’Elevage  M. Albadé Abouba a rappelé que le   symposium des femmes scientifiques a pour objectif fondamental, de créer un espace de réflexion d’échange et de sensibilisation pour la valorisation et la promotion de la productivité agricole du Niger à travers un partage de connaissance entre les acteurs et les professionnelles de l’agriculture au Niger, en Afrique et ailleurs dans le monde. Il a aussi dit que ce symposium est véritablement un cadre fédérateur qui contribue a promouvoir, capitaliser et vulgariser des initiatives novatrices dans divers domaines en vue de l’amélioration qualitative et quantitative des productions agro-pastorale, des techniques et des technologies appropriés à la nature et à l’usage de nos terres.
Par ailleurs, la présidente du réseau des femmes, Mme Kadi Alzouma  a  expliqué que cette seconde édition de la science et de la technologie au service de la transformation du monde rural est par notre souci de contribuer significativement au développement économique du Niger. L’accès à l’énergie en milieu rural pourrait favoriser cette capacité des femmes, en effet l’accès  des femmes en énergie renouvelables en raison notamment de l’in adoption de l’offre aux besoins des femmes.

AAM-IGI /MHM /CA/0079-février 2019
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT