Niger : Formation des journalistes sur l’appui à l’amélioration du niveau de la langue française dans les médias

Soumis par lawan le mer, 19/06/2019 - 11:26
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Dosso, 19 Juin (ANP) - Un atelier de formation des journalistes du public et du privé sous le thème « Amélioration du niveau de la langue française dans les médias » s’est tenu du 17 au 18 juin à Dosso à l’initiative de la Maison de la Presse avec le concours de la cellule d’appui au  Millinium Challenge Account (MCA).
L’objectif de cette formation est d’aider à la mise à niveau des médias en général et des journalistes en particulier dans la maîtrise des genres journalistiques. La cérémonie a été présidée par le président du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse M. Harouna Ibrahim en présence du représentant du Conseil Supérieur de la Communication et du président de l’ONIMED. La formation a été assurée par un journaliste professionnel M. Illa Kané.
Dans l’allocution qu’il a prononcée à l’ouverture des travaux, le président du Conseil d’administration de la Presse m. Harouna Ibrahim s’est longuement appesanti sur les genres journalistiques. Un journaliste,  a-t-il fait remarquer  ne peut prétendre au professionnalisme s’il ne maîtrise pas les genres journalistiques qui constituent les fondements pour ainsi dire, la base même de son travail permanent. L’approche qualitative et quantitative,  a indiqué Le président du Conseil d’Administration de la Presse des genres journalistiques permet de déterminer la ligne éditoriale des médias en raison de la relation dialectique entre ces genres et les politiques éditoriales.
Parlant de la presse d’investigation, M. Harouna Ibrahim a souligné qu’elle utilise les genres majeurs notamment l’enquête journalistique. La presse magazine et les « soft news » penchent pour les articles colorés tels que les reportages, les portraits et les articles marqués par la personnalité de l’auteur, telles que la chronique ou la tribune permanente. On peut également trouver des journaux dont la ligne éditoriale est basée exclusivement sur l’un des genres journalistiques tels que le reportage, l’enquête ou l’analyse.
Le président du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse a précisé qu’un journaliste accompli est celui qui est à l’aise dans tous les genres journalistiques même si cela n’exclut pas la spécialisation dans un genre ou dans un autre. M. Harouna ibrahim a invité les participants à l’atelier à être assidus et attentifs pour tirer des connaissances extrêmement utiles à leurs carrières. Il devait par la suite remercier la Cellule d’Appui au MCA pour son soutien à l’organisation de la présente formation. Cette activité a-t-il notifié fait partie d’une liste de plusieurs activités programmées tout au long de cette année et au-delà avec l’appui du même partenaire. Au nombre de ces activités, le président du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse a énuméré l’appui à la redynamisation de l’ONIMED, la révision de la charte des journalistes professionnels du Niger, des formations techniques et thématiques.
En clôturant les travaux de cette formation, le président du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse M. Harouna Ibrahim a félicité les participants pour leur assiduité et leur sens de responsabilité ayant abouti à la réussite de l’atelier tout en espérant que cette formation puisse leur servir dans leur noble mission.                          MA/CA/ANP-0094 juin 2019
    

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT