Niger a besoin de plus de 200 milliards de FCFA pour venir en aide à plus 1,6 million de personnes en 2019

Soumis par lawan le sam, 02/02/2019 - 09:19
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey 2 fev (ANP). Le Premier Ministre Birgi Rafini a présidé, ce vendredi 1er février 2019, la cérémonie de lancement du plan de réponse humanitaire 2019 pour le Niger pour venir en aide à quelque 1,6 million de personnes  en 2019. C’était en présence des membres du gouvernement, de la coordonnatrice humanitaire pour le Niger, de l'ambassadeur  de l'Union européenne, Mme Denisa-Elena Ionette,  de  la coordinatrice  du PNUD, Fatoumata Bintou Djibo, et des acteurs intervenant dans le domaine.  
Ce sont quelque 383 millions de dollars US, soit plus de 200 milliards de CFA qui seront recherchés pour couvrir les besoins de 1,6 million sur un total de 2,3 millions de personnes vulnérables que compte le pays.
Le Niger est confronté depuis quelques années à une crise humanitaire occasionnée par une insécurité alimentaire et nutritionnelle, des catastrophes naturelles, des épidémies et les mouvements des populations à la suite des attaques de Boko Haram et autres bandits qui écument ses frontières communes avec le Nigéria, le Mali et du Burkina Faso, particulièrement dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabery.
Ce Plan vise l’atteinte de trois objectifs qui se résument au renforcement de la protection de la population civile vulnérable, l’intervention d’urgence pour sauver des vies, et l’amélioration de leurs conditions de vie.
‘’Ce plan de réponse humanitaire pour l’année 2019 est en parfaite harmonie avec le plan de soutien en cours d’élaboration par le gouvernement nigérien. Cette harmonie était nécessaire pour créer plus de synergie dans l’identification des besoins, des cibles et leur prise en charge avec plus d’efficacité et d’efficience tout en s’alignant sur les priorités de notre pays’’ a déclaré le Premier Ministre Birgi Rafini en lançant le plan.
Il a, également, appelé les différents acteurs intervenant dans le domaine humanitaire à plus de concertation et d’actions communes pour venir à bout de ce phénomène. 
Notons qu’auparavant la  coordonnatrice humanitaire pour le Niger, Mme Fatoumata Bintou Djibo a pris la parole pour remercier tous les acteurs du domaine humanitaire et particulièrement les autorités nigériennes pour leur collaboration avant d’indiquer que ‘’derrière ces chiffres se cachent des vies humaines, surtout celles des enfants, des femmes  et des réfugiés qui payent le lourd tribut des conflits intercommunautaires et de l’insécurité’’.
‘’Une réponse humanitaire concertée  et coordonnée s’impose’’ a-t-elle, en fin, préconisé.
Cette stratégie de réponse humanitaire est élaborée pour couvrir une période de trois ans qui court à partir de 2019. Elle est basé sur le financement de 209 projets, précise-t-on.
AS/CA/ANP- 006 février 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT