Niamey : Ouverture de la réunion régionale Afrique de l’Internationale Socialiste des Femmes (ISF)

Soumis par lawan le mar, 29/10/2019 - 14:52
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 29 Oct. (ANP)- Le Président du parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS Tarrayya) M. Bazoum Mohamed a présidé ce mardi 29 octobre 2019 au Palais des Congrès de Niamey, la Réunion régionale Afrique de l’Internationale Socialiste des Femmes (ISF) sous le thème ‘’la participation des femmes aux processus de prise de décision : quels enjeux pour un monde 50/50 ?
Dans son discours d’ouverture M. Bazoum Mohamed a affirmé que le rendez-vous de Niamey est centré sur un thème très cher à tous les socialistes et tous les socio-démocrates de l’Internationale Socialiste.
‘’Le choix des thèmes de cette rencontre de Niamey cadre parfaitement avec les préoccupations de la Communauté Internationale tel que cela a été affirmé à travers maintes résolutions du Conseil de Sécurité  de l’Assemblée Générale des Nations-Unies’’,  a-t-il ajouté.
M. Bazoum Mohamed a indiqué que ‘’la présente réunion est une suite logique de celle de Luanda et de Barcelone et offre une occasion non seulement d’évaluer le chemin parcouru, mais aussi d’élaborer un agenda permettant d’améliorer l’image de la femme vers sa pleine participation 50/50 dans toutes les sphères de la vie de nos Nations’’.
Le Président  PNDS Tarrayya  a par ailleurs rappelé que son parti  ‘’a toujours inscrit à son programme, la promotion de la pleine participation de la femme à toutes les activités socio économiques et politiques de notre pays’’.
‘’Dans ce cadre, a-t-il poursuivi, notre parti a d’abord fait une place de choix aux femmes et aux jeunes en son sein en créant mais surtout en développant deux organisations de masses à savoir , l’Organisation des Femmes Tarayya et l’Organisation des Jeunes Tarayya que constituent aujourd’hui les fers de lance de notre parti’’.
Selon M. Bazoum Mohamed, le PNDS  travaille inlassablement à faire participer des plus en plus de femmes à ses différents organes statutaires du Comité exécutif national aux structures de direction de leurs districts de base.
‘’Au niveau national dans le cadre de la participation de la femme aux processus de décisions politiques notre pays a adopté en juin 2000 la loi sur le quota qui a instauré le quota de 10% du genre pour les mandats électifs et 25% pour les postes de nominations’’,  a rappelé le Président du PNDS Tarrayya.
‘’Cette loi, dit-il, a été modifié en 2014 à l’initiative du Président de la République pour rehausser le taux aux postes électifs à 15% tout en maintenant celui des postes de nominations à 25%’’.
‘’En application de ces dispositions, a-t-il poursuivi, qui datent de l’année 2014, aujourd’hui, le taux des femmes à notre Assemblée Nationale est de 17%, pour amplifier la participation de la femme dans la gestion politique, le Gouvernement a bien initié un processus législatif en cour visant à rehausser une fois de plus le quota genre à 25% pour les postes électifs et  30% pour les postes nominatifs et c’est une volonté du Président de la République’’.
M. Bazoum Mohamed s’est enfin, déclaré convaincu de la progression de ce combat initié depuis 2014 pour l’objectif 50/50 et  a rassuré de la disponibilité de son parti et particulièrement, la disponibilité de l’OFT’’.
Quant au Secrétaire général de l’ISF M. Luis Ayala, il s’est dit heureux de prendre part à cette réunion et honoré du travail accompli par le président de la République.
La Présidente l’ISF Mme Ouafa Hajjiet,  la vice-présidente Mme. Ousseini Hadizatou Yacouba ont tour à tour pris la parole lors de cette cérémonie pour remercier l’assistance et pour saluer la mobilisation des actrices  de l’ISF.
Durant deux jours, il sera développé des thématiques telles : l’Afrique que nous voulons : défis d’une participation égalitaire des hommes et des femmes ; action pour l’autonomisation de la  femme et l’encadrement de la famille ; société civile et avènement du quota au Niger…
Créé  en 1907, l’ISF  est une grande organisation qui regroupe en son sein plus de 140 organisations membres dans le monde et vise à promouvoir l’égalité des sexes, à combattre toutes les formes de discrimination envers les femmes et à promouvoir les droits des femmes et vise également à développer les relations entre les organisations membres en son sein, d’autres groupes et organisations des femmes qui s’engagent pour la progression de l’égalité des sexes.
MTM/MHM /CAANP-165 Octobre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT