Niamey : formation du personnel d’une 2ème compagnie mobile de contrôle des frontières

Soumis par lawan le lun, 11/03/2019 - 13:55
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 11 mars (ANP) -  Le secrétaire général du Ministère de l’intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, Monsieur Idder Adamou a présidé ce lundi 11 mars 2019 à l’école de la police de Niamey, la cérémonie de lancement de la formation du personnel d’une deuxième Compagnie Mobile de Contrôle des Frontières (CMCF) avec l’appui d’Eucap Sahel Niger.
C’était en présence du Directeur général de la police nationale, le commissaire général Souley Boubacar, des officiers  des forces de défense et de sécurité (FDS) et de plusieurs ambassadeurs et représentants résidents d’organisations internationales.
Cette session de formation des agents de la police nationale en vue de la création de cette deuxième compagnie, qui sera basée à Konni (Tahoua), permettra, avec l’appui d’Eucap Sahel Niger, de renforcer la sécurité des populations frontalières, les capacités opérationnelles des services de la police nationale. Elle permettra également d’améliorer la gestion policière des frontières, de surveiller les espaces frontaliers et d’améliorer la coordination et la coopération transfrontalière.
En ouvrant les travaux de cette formation, le secrétaire général du Ministère de l’intérieur, Monsieur Idder Adamou a rappelé que ‘’la question de la sécurisation des frontières de notre pays et de son peuple constituent les préoccupations majeures des autorités politiques à travers l’adoption de la stratégie nationale de sécurité intérieure en 2017’’. 
Il a, à l’occasion, tenu à saluer la délégation d’Eucap-Sahel au Niger pour ‘’tous les efforts déployés, particulièrement pour la volonté affichée et le prix attaché à ce projet, l’expertise apporté dans la conception et l’accompagnement ’’ avant de reconnaitre que le métier choisi par les agents de la police est à ‘’la fois exaltant, complexe et difficile’’.
Dans son adresse à l’endroit des participants à cette cérémonie le Directeur général de la police nationale, le Commissaire général Souley Boubacar a, quant à lui, indiqué que ‘’la persistance des activités terroristes, des bandits armés circonscrites dans la bande sahélo-saharienne de notre pays, des attaques des populations civiles et des forces de défense et de sécurité continuent d’endeuiller des familles nigériennes et provoquent une certaine psychose au sein de la population’’.
‘’Pour faire face au défi de la sécurisation de nos frontières longues de 6335km, la création des compagnies mobiles de contrôle aux frontières s’impose’’, a-t-il  indiqué.
Notons que la signature d’une convention est intervenue au cours de cette cérémonie et ‘’qui  acte le lancement d’un tout premier cycle de formation  au profit des forces vives d’une nouvelle compagnie mobile de contrôle des frontières à Birni N’Konni’’, selon la représentante d’Eucap-Sahel, responsable de cette formation, Mme Antje Pittelkau.
Eucap-Sahel au Niger a également fait un don constitué de matériel de travail et de six véhicules dont deux ambulances et quatre véhicules 4X4 d’un coût global  de près de 300.000 euros soit près de 200 millions de FCFA.
La création de cette deuxième compagnie a été financée par l’Allemagne et le Pays-Bas tandis que la première compagnie, elle, a été formée et équipée avec l’aide du gouvernement américain.
Lancée en 2012, EUCAP Sahel Niger est une mission civile de l'Union européenne promouvant une  politique de sécurité et de défense commune, rappelons-t-on.

AS /MHM/CA/ ANP-0050   Mars 2019
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT