Media : vers le renforcement du partenariat entre le Niger et la Chine

Soumis par lawan le lun, 30/09/2019 - 09:09
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Par  Sani Maman Lawan

Pékin, 30 Sept (ANP) – Le Vice-Directeur du service international de l’Institut des recherches et des formations de l’Administration d’Etat de la radio et de la télévision de Chine, M. Luo Yunlong a présidé ce dimanche 29 septembre dans la salle de conférence dudit institut, la cérémonie officielle de clôture du séminaire de trois semaines pour les responsables des médias et les journalistes du Niger et de la Côte d’ivoire.
Une vingtaine de professionnels des médias nigériens ont effectué un voyage culturel et pedagogique en Chine du 10 au 30 septembre.
Il est axé sur le thème  " la coopération main en main en créant ensemble un meilleur avenir."
Au total, une vingtaine de conférences, communications et des visites sur les différents aspects de la vie sociopolitique, culturelle, technologique et écologique de la Chine ont été organisées.
Dans son intervention,   le Vice-directeur Luo Yunlong s’est félicité sur le succès qu’a connu ce séminaire de trois semaines, « qui se terminent par des souvenirs enrichissants acquis en franchissant beaucoup de défis ».
« Vous avez posé beaucoup de questions à travers les différents exposés, pour mieux connaître la Chine, ce qui a témoigné l’intérêt que vous avez porté aux sujets », a-t-il évoqué.
Le responsable chinois a aussi rappelé aux participants du Niger comme de la Côte d’ivoire que « sans votre participation pleine et entière, votre envie de connaître davantage la Chine, et le désir de nouer encore plus d’amitié sincère, on aurait pas atteint l’objectif visé de ce séminaire ».
Ce n’est que le début d’une grande et belle aventure, a-t-il indiqué, « vous allez désormais raconter la Chine par vos propres moyens, et nous seront toujours disponibles à vous appuyer dans les projets de coopération que vous aurez à concevoir ».
Pour sa part, le Chef de la délégation nigérienne, Sadi Arimy rappelé que ce stage est d’une grande importance en ce sens qu’il a « renforcé davantage nos sentiments d’amitié et de fraternité qui sont devenus encore plus forts ».
La Chine et l’Afrique entendent développer un partenariat gagnant-gagnant à travers une coopération sincère avec les pays africains, et « ce séminaire a atteint son but puisque nous sortons outillés pour servir davantage nos pays afin de donner désormais des informations sûres et fiables » , a indiqué le Directeur Général de l'ANP.
Au nom de tous les participants nigériens comme ivoiriens, le Chef de la délégation  a  présenté à la Chine, « notre profonde gratitude pour toutes les facilités pour rendre ce séminaire plaisant et instructif ».
« Nos remerciements vont également au Ministère du Commerce chinois pour la prise en charge totale de ce séminaire, à l’ambassade de Chine au Niger, à celle du Niger en Chine, et aux encadreurs, traducteurs et conférenciers qui ont présenté des travaux de très haut niveau ».
La responsable de délégation ivoirienne est également intervenue pour remercier tous ceux qui ont fait de ce séminaire de trois semaines, une réalité.
« Après avoir visité les pays africains, européens et asiatiques, nous sommes tombés sous les charmes de la Chine, à travers le progrès fulgurant réalisé en une quarantaine d’années », a témoigné  Mme Kouassi Irène Bath.
Les deux délégations ont aussi présenté leurs meilleurs vœux à la Chine pour la célébration du 70e anniversaire de la Fondation de la République Populaire de Chine qui intervient  ce 1er octobre 2019.
Le Vice Directeur de l’Institut a ensuite procédé à la remise officielle des attestations de ce séminaire à tous les participants.
Un échange de cadeau symbolique a été fait par la partie nigérienne, aux encadreurs et traducteurs du séminaire.
Ce stage  a permis aux responsables et journalistes nigériens et ivoiriens, de plonger dans la vie réelle de la Chine dans tous les domaines. Qu’il s’agisse de la culture traditionnelle chinoise, des spectacles ou calligraphie chinois, de la culture et de la consommation du thé, en passant par l’art culinaire ou le respect écologique.
Il y a avant tout les progrès technologiques dans les médias traditionnels et les nouveaux médias, le marketing et le progrès dans le domaine technologique.
Les trois semaines ont surtout été ponctuées par des visites à Pékin comme à Qingdao (Est) au niveau des sites historiques et ou touristiques qui marquent l’histoire millénaire de la Chine.
Il s’agit notamment des lieux comme la Grande muraille et le Temple du ciel, le stade olympique dénommé ‘’Nid d’oiseau’’, le pont traversant la mer jaune de Qingdao, long de 42,4 kilomètres, l'université de Qingdao, le centre de l'industrie cinématographique, entre autres.
SML/CA/MHM ANP- Septembre  2019
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT