Marche pacifique de la société civile

Soumis par lawan le dim, 23/09/2018 - 18:57
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Dosso, 23 Spt. (ANP) - Comme toutes les organisations de la société civile nigérienne, il  a pratiquement dix mois que celle de Dosso mène une lutté contre la loi de finances 2018 qu’elle estime impopulaire et ne répondant pas au train de vie du peuple nigérien. Ce matin encore, le cadre de concertation et d’action citoyenne de Dosso a organisé une marche pacifique à travers les principales artères de la ville. Partis de la place des martyrs en passant par le rond point justice, la tribune officielle, les manifestants sont arrivés au gouvernorat où ils ont été reçus par le gouverneur de Dosso M. Moussa Ousmane entouré des responsables des forces de défense et de sécurité.
Dans une déclaration rendue publique à cet effet, le cadre de concertation et d’action citoyenne de la région de Dosso par la voix de son vice coordonnateur M. Hamani Moumouni a fustigé les mesures fiscales édictées dans le cadre de la loi de finances 2018 et les nouvelles mesures contenues dans le projet de la loi de finances 2019. C’est pourquoi, le cadre de concertation et d’action citoyenne de la région de Dosso demande au président de la république de rejeter les mesures fiscales impopulaires et revoir la taille du gouvernement et le train de vie des ministres, directeurs généraux, députés nationaux, cadres de commandement et les ambassadeurs. Il demande en outre au gouvernement de trouver au plus vite possible une solution aux problèmes des enseignants chercheurs afin que les étudiants reprennent leurs études.
Au plan régional, la société civile de Dosso demande aux plus hautes autorités des solutions immédiates pour pallier à l’arrêt du chantier de la construction du port sec de Dosso, le parachèvement de nombreux chantiers entrant dans le cadre de Dosso Sogha depuis 2014 ainsi que l’avancé de dégradation de toutes les routes de la région de Dosso en l’occurrence celle reliant Dosso à Bella.
En recevant le cahier de doléance du cadre de concertation et d’action citoyenne de la région de Dosso, le gouverneur a rassuré les manifestants que ces doléances seront transmises à qui de droit. M. Moussa Ousmane a souhaité une bonne année scolaire 2018-2019 et une bonne récolte en cette fin de campagne agricole.           
  MA/CA/ ANP/0084/ANP2018

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT