Maradi : le gouverneur de la région sur des chantiers routiers et hydrauliques

Soumis par lawan le jeu, 16/05/2019 - 09:34
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 16 mai (ANP)- Le gouverneur de la région de Maradi, Zakari Oumarou  a visité le 15 mai  deux chantiers  de routes rurales dans la Commune de Sabon Machi et celle de Guidan Roumdji d’ un coût de plus 1,5 milliard de FCFA  financées  dans le cadre du   Programme de Développement de l’Agriculture Familiale (PRODAF).
Ces deux  projets  routiers visent  le ravitaillement des marchés à bétails, des marchés demi-gros céréaliers de la zone
Dans la commune de Sabon Machi,  au niveau du village de Dara Amadou, le gouverneur de la région de Maradi a visité le chantier de construction de la route rurale Sabon Machi- Dara Amadou, longue de 18,5 km pour un montant de près  530 millions FCFA dont les travaux  ont été lancés janvier 2019 pour un délai d’exécution de 10 mois.
Dans la commune de Guidan Roumdji,  le gouverneur a inspecté la piste rurale Tchizonkourégué-Kirya, longue de 38,9 km pour un montant de 1,097 milliard  de FCFA, avec un délai d’exécution de 12 mois.
A l’issue de ces visites,  le gouverneur de la région de Maradi a rappelé toute l’importance de ces deux axes routiers  qui desservent de  dizaines de villages. « Ces projets sont très importants pour nos populations du fait qu’elles sont construites dans des zones de grandes productions agricoles et ces pistes permettront l’écoulement des  productions vers les marchés demi-gros » , a-t-il précisé. Il a  fait  constater que  la piste rurale Tchizonkourégué-Kirya se situe dans une zone de production de souchet et sera d’une importance économique certaine.
La délégation a aussi visité une mini  adduction d’eau potable (AEP) solaire  en construction au niveau du marché à bétail de Sabon Machi sur financement de  PRODAF pour de 55 millions FCFA.
Le projet comporte  un château de 50 m3, 6 bornes fontaines  avec possibilité de transformer cette infrastructure en forage multi village.
Le gouverneur  a demandé aux entreprises retenues de respecter le délai contractuel, tout en promettant de revenir régulièrement sur ces chantiers  pour un contrôle.
AT/CA/ANP- 0087  Mai 2019

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT