Maradi : forum régional de mobilisation des acteurs du Cadre National des Services Climatiques

Soumis par lawan le jeu, 01/03/2018 - 15:43
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 1er Mars (ANP)-Promouvoir et faire connaître le Cadre National des Services Climatiques à toutes les couches socioéconomiques et professionnelles de Maradi, tel est l’objectif poursuivi par un forum régional   ouvert ce jeudi, 1er Mars dans le chef-lieu de la Région.
  Le but recherché est celui d’une meilleure prise en compte des informations et services climatiques dans la planification et la mise en œuvre des activités dans les secteurs sensibles au climat.
  En ouvrant les travaux, le Secrétaire Général du Gouvernorat de Maradi, M. Soumana Karimou a indiqué que’’ notre pays subit de plein fouet les effets pervers des changements climatiques, exacerbés par une forte croissance démographique et une pression de plus en plus insupportable sur les ressources naturelles et les conditions de vie des populations.
« Très fortement engagé dans la lutte contre  les changements climatiques , le Niger a développé des politiques et stratégies visant la réduction de la vulnérabilité et le renforcement des capacités d’adaptation des populations sous la clairvoyance et la vision de son Excellence Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat » a-t-il declaré.
Pour M Karimou, parler des secteurs sensibles au climat, c’est mettre en exergue l’impact des paramètres météorologiques dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage, de l’énergie, des ressources en eau, de la santé’.
Au cours de cette rencontre, dira-t-il,  il s’agira du recensement des besoins des différentes parties prenantes pour une meilleure appropriation des services climatiques et de la  création des conditions de pérennisation et de mobilisation des services climatiques.
Le Directeur de la Météorologie Nationale, Représentant Permanent de l’Organisation Mondiale de la Météorologie (OMM) au Niger, M. Moussa Labo, a, pour sa part, noté que ‘’le changement climatique est devenu une préoccupation pour la communauté internationale.  Pour s’adapter, atténuer les effets du changement climatique, il faut un nouveau comportement ».  
‘’Aussi, a-t-il estimé, le changement de méthodes culturales s’impose : dans un premier temps, la météorologie se limitait au décollage et atterrissages des avions. Aujourd’hui, elle s’applique à tous les domaines, surtout pour la sécurité alimentaire, à l’environnement, à l’élevage, à l’énergie’’.
‘’ C’est pour ratisser large en terme de préoccupations que plusieurs acteurs sociaux de notre pays, ont été invités à ce forum’’ a-t-il souligné.
AT/AMC/ ANP/Mars 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT