Lutte contre l'extrémisme: vers une mise en réseau des média sahéliens

Soumis par lawan le ven, 07/12/2018 - 08:16
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Ouagadougou, 6 Déc (ANP) -  L' atelier de renforcement des capacités des média pour la lutte  contre l'extrémisme violent au Sahel s'est achevé jeudi 6 décembre  à  Ouagadougou , Burkina après trois jours d'échanges. Il a été notamment recommandé de mettre en réseau les participants dans un souci de capitaliser les acquis et assurer la synergie d'action.
une trentaine des journalistes du Niger, du Burkina Faso et des spécialistes des questions liées  à la paix et la sécurité de la zone ont  planché sur le rôle  des professionnels de l'information dans un contexte sécuritaire insecure.
Les sessions de 3 jours ont porté sur l'éthique et la déontologie et la couverture de zone de conflits, la sécurité et la protection des journalistes sur le théâtre des opérations, les média sociaux, outils d'informations sensibles à l'extrémisme.
L'atelier a été organisé par le bureau de l'Afrique de l'Ouest de l'UNESCO   le Ministère burkinabé de la communication et la commission nationale de l'UNESCO du Burkina.
Le Niger et le Burkina font face à la recrudescence des attaques des mouvements djiahadistes, actifs au Nord Mali.
Le Niger a récemment décrété l'état d'urgence dans trois départements frontaliers du Burkina, cibles ces derniers jours des attaques meurtrières.
L'UNESCO est une institution des Nations Unies dont le mandat touche entre autres l'autonomie des jeunes, la diversité culturelle,  des média libres, indépendants et pluriels, les défis , les causes de l'extrémisme violent.

CA/ANP- 0041 DÉCEMBRE 2018
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT