Les violences en cours à Hong Kong poussent vers « un abime dangereux » (Ambassade de de Chine )

Soumis par lawan le ven, 09/08/2019 - 13:56
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey 9 août (ANP) – L’Ambassade de Chine au Niger a condamné dans  un communiqué, dont l’ANP a reçu copie, ce vendredi 9 août  les violences qui secouent, depuis quelques temps, les manifestations à Hong Kong, région administrative spéciale (RAS) de la République Populaire de Chine.
Ces manifestations  sont liées à l’affaire concernant la modification de l'Ordonnance sur les criminels fugitifs et de l'Ordonnance sur l'entraide judiciaire en matière pénale.
Le communiqué souligne que depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine le 1er juillet 1997,  « le principe “un pays, deux systèmes” a été appliqué efficacement dans cette ancienne colonie britannique. “Un pays, deux systèmes” signifie que Hong Kong, cette partie de la Chine peut appliquer un système politique capitaliste, tandis que la mère-patrie vit un régime socialiste » indique le communiqué.
La pratique de ce principe a connu de grands succès au cours de ces 22 années, et a permis à Hong Kong de maintenir la prospérité et la stabilité. Le PIB de Hong Kong, « avec une croissance stable, a atteint en 2018 360 milliards de dollars américains, soit le double de celui avant sa rétrocession. Hong Kong reste toujours un centre financier, commercial et de transport maritime international. Les indices de développement de la ville se classent parmi les premiers rangs dans le monde ».
Il faut éclaircir que la modification de l'Ordonnance sur les criminels fugitifs et de l'Ordonnance sur l'entraide judiciaire en matière pénale est faite suite à une affaire criminelle ordinaire.
Cette modification permettra à Hong Kong « de coopérer avec la partie continentale, Macao et Taiwan sur la remise des criminels, ce qui bénéficiera à la lutte contre la criminalité et à la promotion de l’Etat de droit et de la justice » précise le même communiqué.
Cependant, certains citoyens de Hong Kong, poursuit la même source, « qui manquent de la connaissance du contexte et du système juridique de la partie continentale chinoise, nourrissent certaines craintes sur cette modification. Saisissant cette opportunité, certaines personnes et médias, avec un dessin inavoué, ont fait courir de fausses nouvelles à Hong Kong, en vue de susciter la peur dans la société et empêcher son adoption, et ont ainsi provoqué plusieurs manifestations contre la modification des ordonnances ».
Compte tenu de l’importance de l’opinion publique et la stabilité sociale, le gouvernement de la Région Administrative Spéciale (RAS) de Hong Kong a décidé de reporter la procédure de modification des ordonnances le 15 juin.
Ces extrêmes violences ont gravement affecté la prospérité et la stabilité de la région et poussent celle-ci vers un "abîme dangereux".
Il faut souligner que « les gouvernements et médias de certains pays occidentaux, dont les Etats-Unis, ont agi d’une façon indigne en tenant des propos incendiaires sur la situation à Hong Kong. Ils glorifient ces extrêmes violences comme “manifestations pacifiques”, décorent les émeutiers comme “protestants pro-démocratie” » selon le communiqué.
Ces actes constituent « une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de la Chine et une violation flagrante du droit international et des normes fondamentales régissant les relations internationales. La partie chinoise a exprimé sa forte indignation et son opposition ferme à cet égard ».
Le gouvernement chinois suit de près l'évolution de la présente situation et souhaite que les compatriotes de Hong Kong s’opposent fermement aux extrêmes violences.
Il  souhaite aussi que les compatriotes de Hong Kong défendent fermement l’Etat de droit et de la justice.
Le gouvernement chinois souhaite également « que toutes les couches sociales de Hong Kong s’unissent pour mettre fin à ce désordre politique le plus vite possible et se concentrer au développement économique et à l’amélioration de la vie de la population ».
Enfin, le gouvernement central est prêt à œuvrer ensemble avec le gouvernement de RAS et les compatriotes de Hong Kong pour créer une ambiance favorable à son développement.
La région spéciale de Hong Kong est depuis quelques semaines le théâtre de violentes manifestations pour le retrait par le gouvernement local de la loi portant sur l’extradition des criminels en chine continentale.
SML/MHM/AS ANP 037 Aout 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT