Les parlementaires nigériens informés sur les activités du secteur pétrolier

Soumis par lawan le sam, 07/12/2019 - 19:39
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 07Déc. (ANP) - Une journée parlementaire d’information sur l’exploitation du pétrole au Niger a été organisée, ce samedi 07 décembre, à l’intention des députés. Elle a pour objectif de mener des échanges afin de mieux vulgariser les actions réalisées et celles à venir menées par le ministère du pétrole. 
Les informations portées à l’intention devront permettre de susciter en chacun et chacune des députés la prise de conscience et la motivation nécessaire pour accompagner le ministère du pétrole dans le cadre de la sensibilisation de la population sur les apports du secteur pétrolier au développement économique et social du pays.
En ouvrant les travaux, le 2ème vice-président de l’Assemblée Nationale, M. Liman Ali ElH Mahamadou, a remercié le Ministre d’Etat en charge du Pétrole, qui a eu l’initiative d’organiser cette journée parlementaire d’information afin d’éclairer les élus nationaux et, à travers eux, le peuple nigérien tout entier sur les activités pétrolières au Niger. 
M. Liman Ali a rappelé qu’avec l’exploitation du pétrole du bloc d’Agadem et la construction de la raffinerie de Zinder, le secteur pétrolier est devenu, depuis 2011, un levier majeur du développement économique et social du pays. ‘’Ce rôle est appelé à se renforcer avec l’exportation prochaine de pétrole brut sur le marché international. Ceci permettra à l’Etat d’augmenter sa production pétrolière de façon significative’’, a-il ajouté. 
Avant d’inviter les députés à suivre, avec une attention soutenue, les différentes présentations, le 2ème vice-président de l’Assemblée Nationale d’indiquer « qu’au regard des défis majeurs auxquels fait face notre pays, la contribution du secteur pétrolier est fondamentale. C’est dire, M. le Ministre d’Etat, combien le peuple attend beaucoup de ce secteur dont vous avez la charge dans le cadre de la mobilisation des ressources nécessaires devant assurer le développement du pays et surtout l’amélioration de son pouvoir d’achat consécutive à une baisse de prix du carburant à la pompe qui influera sur les prix des diverses denrées alimentaires et les transports des personnes et de leurs biens, pour ne citer que ces exemples ».
C’est depuis novembre 2011, rappelle-t-on, que le Niger est devenu un pays producteur de pétrole grâce à l’exploitation du bloc Agadem dans la région de Diffa, plus spécifiquement les champs d’Agadi, Sokor et Goumeri, et de la construction  de la raffinerie de Zinder. « Il s’agit d’un évènement majeur qui couronne tous les efforts déployés dans le domaine de la recherche pétrolière et qui ouvre, en même temps, de nouvelles perspectives pour le pays », a déclaré le Ministre d’Etat en charge du Pétrole, M. Foumakoye Gado.
Selon lui, le secteur pétrolier constitue l’un des secteurs prioritaires sur lequel repose  aujourd’hui la politique du gouvernement de la 7ème République en matière de mobilisation des ressources internes. Le Ministre Foumakoye a ensuite annoncé  que « cette attente est parfaitement illustrée par la signature du décret en date 13 juillet 2018 qui octroie la grande Autorisation Exclusive d’Exploitation (AEE) à la CNPC-NP permettant ainsi de mieux exploiter toutes les opportunités que peut offrir le bloc Agadem. Les 112 gisements de la Grande AEE ont  des réserves estimées à 3,251 milliards de barils et des réserves  récupérables de 844,8 millions de barils », a-t-il informé.
M. Foumakoye Gado d’ajouter que « cet évènement est la première étape qui consacre le déploiement d’un vaste projet de production et d’exportation de Pétrole brut du Niger vers le marché international ».
Le Ministre d’Etat de faire comprendre que « les travaux de construction du Pipeline export, lancés à Agadem le 17 septembre dernier par le Président de la République seront un puissant facteur de développement, tant par les ressources internes qu’ils génèreront que sur les opportunités de création d’emplois et de construction d’infrastructures qu’ils occasionneront’’.
« En effet, le pipeline qui sera exploité par WAPCO-Niger, traversera cinq (5) régions du Niger (Diffa, Zinder, Maradi, Tahoua et Dosso). Il aura une longueur de 1982 Km dont 1298 Km au Niger et 684 Km au Benin, pour un investissement total de 2,159 milliards de dollars. Il permettra d’exporter 4,5 millions de Tonnes par an », a mentionné le Ministre du Pétrole.
Au cours de cette journée, les parlementaires suivront plusieurs présentations, notamment sur l’historique de la Recherche Pétrolière au Niger ; les Résultats de la Recherche Pétrolière et la Grande Autorisation Exclusive d’Exploitation (AEE).
L’Assemblée Nationale du Niger, note-t-on, est, depuis le 25 septembre, en session ordinaire, la 2ème au titre de l’année 2019. Prévue pour durer de trois mois, elle est dite session budgétaire, car devant adopter le budget général de l’Etat du Niger pour l’année 2020.
AIO/KPM/ANP 034 Décembre 2019

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT