Les journalistes en formation sur la vérification des faits ou ‘’ Fact Checking’’

Soumis par lawan le sam, 12/10/2019 - 13:30
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 12 Oct (ANP) –Le Président du Conseil d’administration de la Maison de la Presse Ibrahim Harouna a présidé ce samedi 12 octobre dans la salle de conférence de la maison de la presse, un atelier de formation des journalistes  sur la vérification des faits ou le ‘’Fact Checking’’.
Cette formation est organisée par la Maison de la Presse en partenariat avec la Cellule d’Appui au Millenium Challenge Account (MCA-Niger).
La vérification des faits est une technique consistant d'une part à vérifier en temps instantané la véracité des faits et l'exactitude des chiffres présentés dans les médias par des personnalités politiques et des experts, d'autre part à évaluer le niveau d'objectivité des médias eux-mêmes dans leur traitement de l'information. Cette notion de Fact Checking apparue aux États-Unis depuis les années 1990 reste méconnue pour un bon nombre de journalistes au Niger.
A la lumière de l’évolution de la pratique du journalisme au Niger, la Maison de la Presse a jugé important de mettre l’accent sur les fondamentaux du travail des journalistes afin de leur permettre de relever de manière efficace les défis de traitement de l’information.
Cette formation se donne comme objectif, d’outiller les hommes et femmes des médias sur les techniques de vérification des faits qui constituent les informations, avant la publication.
Dans le discours qu’il a lu à cette occasion, le Président Ibrahim Harouna a rappelé que c’est La propagation des fake news (fausses nouvelles) qui a entrainé l’apparition du Fact Checking.
«Pour lutter efficacement et rapidement au fait de désinformer le public, le Fact Checking a rapidement évolué auprès de nombreux grands médias » a souligné le Président du Conseil d’administration.
Dans certains pays, indique-t-il, « Cette pratique est devenue incontournable après chaque débat public et discours politique afin de confirmer les dires d’un tel ou un tel personnage ».
« On retrouve un grand nombre de journaux qui disposent de structures particulières destinées aux tâches de Fact-Checking. Avec l’émergence de l’utilisation du web au quotidien, des plateformes dédiées aux Fact Checking ont été spécialement créées » disait Ibrahim Harouna.
Le coordonnateur de la Cellule d’Appui au MCA-Niger Moussa Amadou a exprimé toute leur satisfaction par « rapport à la mise en œuvre du Programme que nous avons avec la Maison de la presse et au retour que nous avons eu auprès des bénéficiaires des différentes formations ».
« Cela nous conforte dans l’idée qu’il faut continuer ce partenariat parce qu’il y a de la qualité et du professionnalisme dans la pratique du journalisme au Niger » a reconnu le coordonnateur de la Cellule d’Appui.
La formation durera deux jours avec des présentations théoriques et pratiques sur la thématique.
SML/MHM /ANP  077 OCTOBRE 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT