Les chefs d’Etats tchadien et nigérien souhaitent que le peuple burkinabé soit entendu et que la transition soit poursuivie et achevée

Soumis par ANP le lun, 21/09/2015 - 21:50
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

     NIAMEY, 21 sept (ANP) – Le président tchadien Idriss Deby Itno a quitté Niamey  ce lundi en début de soirée après une visite d’amitié et de travail de 24 heures au Niger.

   Peu avant son départ, il a conjointement animé avec le président Issoufou, une conférence de presse essentiellement axée sur la coopération bilatérale, le terrorisme et les événements en cours au Burkina Faso.

     Répondant à une question relative au pipeline devant  relier Agadem (territoire nigérien) au Port de Kribi (Cameroun) en passant par le Tchad, le Président Issoufou affirme que les choses   « avancent normalement et à ce titre, il tient’’ à remercier le Président Deby pour toutes les facilités liées à la réalisation de ce tronçon ‘’.

   Sur le terrorisme, le Président tchadien a déclaré qu’étant liés par des destins communs, « nos deux armées travaillent main dans la main pour faire face à la nébuleuse Boko Haram pour sécuriser les populations des  localités du Bassin du Lac Tchad, malgré nos maigres moyens ».

 En matière des transports, « nous travaillons à la connexion entre nos deux pays avec la réalisation d’une voie bitumée reliant le Niger au Tchad, mais aussi en prolongeant le chemin de fer jusqu’au Tchad » a souligné Idriss Deby.

Le Chef de l’Etat tchadien a rendu un hommage appuyé aux soldats sacrifiés  face à la menace terroriste, tout en transmettant les condoléances du Tchad aux familles des soldats nigériens endeuillées.

    Sur la situation qui prévaut au Burkina Faso, les deux Chefs d’Etats ont  souhaité que le peuple burkinabé soit entendu et que le processus transitoire soit poursuivi et achevé normalement.

    SML/AMC/ANP/SEPT 2015 

Tags: 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT