Les aspirations des jeunes et l’efficacité des politiques publiques en matière de jeunesse au Niger au centre d’une journée de partage à Niamey

Soumis par lawan le mer, 28/11/2018 - 17:32
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 28 Nov (ANP)- Le Premier Ministre Brigi Rafini a lancé ce mercredi 28 novembre à Niamey  les travaux des journées de partage des résultats de l’étude participative sur les aspirations des jeunes et l’efficacité des politiques  publiques en matière de jeunesse au Niger.
La cérémonie s’est déroulée au palais des congrès en présence des membres du gouvernement , des représentants des institutions et partenaires techniques et financières et de plusieurs autres invités.
Il ressort de l’étude les messages clés suivants ;  le critère d’âge est jugé limitatif pour la définition de jeun, le milieu comme facteur limitant pour l’épanouissement de la jeunesse, certaines interventions publiques présentées comme frein aux jeunes, pesanteurs socioculturelles pèsent sur la réalisation des filles, certaines règles empêchant aux jeunes de s’exprimer, mariage comme facteur de réalisation des jeunes filles.
Le ministre de la jeunesse et des sports M. Kassoum Moctar a  dans son intervention indiqué que cette étude est  portée au nom du gouvernement par la Cellule d’Analyse des Politiques Publiques et d’Evaluation de l’Action Gouvernementale(CAPEG), et a  au passage remercié les partenaires techniques et financière qui ont appuyé cette étude.
Le ministre en charge de la jeunesse a rappelé le contexte qui caractérise la frange de la population appelée communément ’’ jeune ‘’, au Niger la structure démographique explique  le poids important  des jeunes dans le taux  d’accroissement naturelle de la population.
Pour faire face à cette progression rapide des jeunes, le gouvernement a pris des dispositions pour  la création de l’emploi et  l’insertion socioéconomique à travers  notamment le Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2011-2015 et le PDES 2017-2021.
Selon, le ministre Kassoum Moctar plusieurs cadres institutionnels ont mises également  en place pour accompagner la jeunesse.
En prenant la parole à cette occasion le premier  ministre Brigi Rafini a indiqué tout comme  la jeunesse, l’Etat a aussi à sa propre perception des politiques publiques.
Selon le premier ministre lorsque les autorités ont examiné de ce qu’ils peuvent être les aspirations des jeunes, ils ont définis deux (2) axes de politique publique à savoir la protection des jeunes  et le second axe porte sur la formation et  l’insertion socio-économique.
Le premier ministre a mentionné que certaines des attentes des jeunes, ressorties dans une vidéo projetée à cette occasion sont bien fondées  et variées  et tandis que d’autres sont un peu en décalage par rapport aux réalités du pays.
Peu après, le chef de gouvernement a répondu aux questions posées par certains jeunes qui sont relatives à la mise en place d’une politique véritable répondant aux aspirations de la jeunesse scolarisée et non scolarisée. Au cours des échanges le premier ministre a appelé les jeunes à préserver et avoir des projets afin d’apporter leur contribution à l’édification du pays.
Brigi Rafini a enfin rassuré les jeunes que gouvernement reste disponible à les accompagner dans leurs entreprises.
Auparavant, la représentante de l’Unicef et  la 1ère conseillère de l’Ambassade des Etats Unies au Niger  ont salué l’imitative et ont par la même occasion  appelé la jeunesse nigérienne d’avoir confiance en elle et persévérer dans leur projets.
Pour sa part,  le gouverneur de la région de Niamey Issaka Hassane Karanta s’est réjoui du choix porté à la ville de Niamey pour abriter cette rencontre et réaffirmé son  l’attachement à la création d’un cadre propice pour  l’épanouissement des jeunes.
Cette rencontre a vu la participation des représentants de toutes les régions du Niger.
Au Niger, plus de 52% de la population a moins de 15 ans, selon les chiffres officiels.
AIO/CA/ANP- 00118 Novembre 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT