Le Secrétaire général de la CDTN reconduit à son poste au cours du 4e congrès

Soumis par lawan le mer, 19/09/2018 - 16:46
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 19 Sept (ANP)- Le 4ème Congrès confédéral ordinaire de la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN)  a pris fin ce mercredi 19 septembre, à Niamey en reconduisant Djibrilla Idrissa au poste de premier responsable de la centrale.
Placé sous le thème ‘’Quelle contribution du mouvement syndical pour la promotion de la paix, du travail décent et du développement durable au Niger’’, le 4e congrès de la CDTN a mis en place un  Bureau Exécutif National de la Confédération  de 36 membres, mais également cinq membres qui composent la Commission de Contrôle Administratif et Financier (CCAF), le tout après une large concertation.
Plusieurs responsables des Institutions de l’Etat et Administrations publiques, des invités internationaux venus de la CSI, de la CSI Afrique, de la CNTS du Sénégal, de MEMUR-SEN de Turquie et de la CGT-B du Burkina Faso ont pris part à la cérémonie.
‘’Un congrès ayant enregistré la présence de plus de 500 délégués des syndicats affiliés, des sections et coordinations régionales, un congrès au cours duquel le BEN et la CCAF sortants ont présenté leurs rapports moraux et financiers’’, a dit M. Djibrilla Idrissa.
Le 4ème Congrès confédéral a été aussi l’occasion ‘’de discuter de la problématique de la retraite au Niger avec différentes propositions pour améliorer les conditions de vie des agents ou des travailleurs admis à faire valoir leurs droits à la retraite’’ a rappelé le Secrétaire Général de la CDTN’’.
Le Secrétaire Général de la CDTN a enfin adressé ‘’ leurs remerciements au comité d’organisation, aux responsables et agents du Lycée Professionnel Kalmaharo, aux agents de la Police Municipale, à la Police Nationale, à la Presse publique et privée, au personnel d’appui (chauffeurs, gardiens, manœuvres) pour leur contribution dans le cadre de l’organisation des présentes assises’’.
Ce congrès de la CDTN a pris fin par des séries de recommandations et des échanges de cadeaux entres les responsables syndicaux du Niger et du Burkina Faso.
Le Niger compte une dizaine de centrales syndicales.
MTM/SML/ANP- 0068 Septembre 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT