Le Président Issoufou a pris part dimanche à Paris à la commémoration du centenaire de l’Armistice Par Abdourahamane Alilou

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le dim, 11/11/2018 - 16:56
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 11 Novembre  (ANP) - Le Président de la République Issoufou Mahamadou accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, a pris part dimanche matin, 11 novembre 2018, à la commémoration du Centenaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale (1914-1918).

À l'invitation du Président de la République française  Emmanuel Macron, 98 délégations étrangères dont soixante-dix Chefs d’Etat et de Gouvernement ont assisté, dans la capitale française au  Centenaire de l’Armistice.

Avant de se rendre à l’Arc de Triomphe, pour la cérémonie internationale du centenaire de la Première Guerre Mondiale, le couple présidentiel français  a accueilli l’ensemble les chefs d’Etat et de Gouvernement et les dirigeants d’organisations internationales, au Palais de l’Elysée, le dimanche  matin.
A son arrivée à l’Elysée, le Président Issoufou Mahamadou, accompagné de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou a été accueilli, avec tous les honneurs, par Emmanuel et Brigitte Macron.
A la fin de la cérémonie d’accueil, Emmanuel Macron et ses hôtes se sont rendus  ensuite ensemble à la cérémonie de l’Arc de Triomphe. Là, les Chefs d’Etat ont représenté  les soldats de leur pays morts pour la France lors de la Première Guerre mondiale.
Le Président Macron a prononcé un discours d'une vingtaine de minutes, lors duquel il a insisté sur l'importance du multilatéralisme pour la paix.
Il a, entre autres, remercié les nombreuses personnalités étrangères qui ont participé à ce « rassemblement de la fraternité retrouvée », insistant sur le « combat de la paix », « le combat d’un monde meilleur » et « l’amitié entre les peuples ».
A  l’issue de la cérémonie du centenaire, ces différentes personnalités sont revenues au Palais de l’Elysée pour le déjeuner.
Outre les dirigeants du monde entier et d’organisations internationales, les ministres, ambassadeurs et Chefs de délégation ont également participé à cette manifestation.
Quelques jours avant la cérémonie du centenaire de la fin de la Première guerre mondiale, le Chef de l’Etat français avait visité les lieux de bataille dans le Grand Est et les Hauts de France.
Ainsi, suivant une «itinérance mémorielle» de six jours, Emmanuel Macron a traversé deux régions, onze départements et dix-sept villes.
Samedi après-midi, 10 novembre 2018, le Président français et la Chancelière allemande Angela Merkel ont commémoré ensemble la signature de l’Armistice du 11 novembre, à la clairière de Rethondes, dans l’Oise.
Cette convention, rappelle-t-on, a mis fin à la Première Guerre Mondiale qui a couté la vie à des millions de personnes.
Les dirigeants français et  allemand ont dévoilé une plaque commémorative et ont réaffirmé « la valeur de la réconciliation franco-allemande au service de la paix en Europe. »
Réunis dans le wagon de l'Armistice, les deux dirigeants  se sont placé côte à côte pour signer ensemble un livre d'or.
Dimanche après-midi, 11 novembre 2018,  les Chefs d’Etat et de Gouvernement ainsi que les dirigeants des Organisations Internationales vont participer au Premier Forum de la Paix à la Grande Halle de La Villette (XIXe arrondissement de Paris).
Le Chef de l’Etat est accompagné, dans ce déplacement, de la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur et M. Kalla Moutari, Ministre de la Défense Nationale.
Quelque 200.000 combattants africains dont des Nigériens avaient combattu aux côtés des soldats français.
AA/CA/ANP- 0038 Novembre 2018

 

ANP HONEY POT