Le Président Issoufou Mahamadou officiellement invité à participer au Sommet de Pau sur la sécurité au Sahel

Soumis par ANP le lun, 09/12/2019 - 16:09
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 9 déc. (ANP) - Le Président nigérien Issoufou Mahamadou a été officiellement invité, ce lundi 9 décembre, à prendre part au Sommet de Pau, dans le sud-ouest de la France, convoqué le 16 décembre prochain par le Président français Emmanuel Macron afin de discuter sur la sécurité au Sahel.
L’invitation lui a été transmise par l’Envoyé spécial du Président français pour le Sahel, M. Christophe Bigot qui, au sortir d’une audience avec le Chef de l’Etat, a déclaré à la presse qu’il est « venu lui apporter une invitation personnelle du Président de la République française Emmanuel Macron, pour lui proposer de participer à un sommet à Pau, pour évoquer ensemble les difficultés rencontrées dans la lutte contre le terrorisme au Sahel ».
L’émissaire du Président Macron d’indiquer qu’il s’agit « d’un combat africain, mais aussi un combat commun avec les 4500 hommes de la Force Barkhane en vue d’aider les pays du Sahel à venir à bout des mouvements terroristes ». C’est pourquoi, a-t-il ajouté, « il est important que nous y travaillons de concert ».
« Nous avons subi, Français comme Sahéliens, des pertes militaires et civiles, avec tous ces réfugiés et déplacés issus de ce conflit qui dure trop longtemps et il faut que nous avançons de manière résolue et claire sur les conditions qui vont nous permettre d’être encore plus efficace », a indiqué Christophe Bigot.
Selon lui, l’objectif de la rencontre de Pau entre le Président Macron et les Chefs d’Etat du G5 Sahel est d’examiner la situation et trouver comment aller plus loin « dès lors que les conditions de l’intervention française était comprises et acceptées par tous ».
Il a surtout précisé qu’aller plus loin, « c’est utiliser l’aide des amis européens, notamment l’Opération Tacouba, les pays du nord et du centre de l’Europe, qui veulent joindre leurs efforts à la Force Barkhane pour combattre le terrorisme ». Aller plus loin, c’est également « mobiliser le partenariat pour la sécurité et la stabilité pour le Sahel pour apporter un soutien aux Forces de sécurité intérieure ».
L’envoyé spécial du Président français a enfin fait savoir que « le Président de la République Issoufou Mahamadou m’a fait part de l’amitié qu’il avait pour la France et de l’importance que revêtait, pour lui et pour son pays, le soutien apporté par Barkhane, par les Etats-Unis et les pays européens ».
Cette audience s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de la France au Niger, SE  Alexandre Garcia.
SML/KPM/ANP 040 Décembre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT