Le Président Issoufou Mahamadou à Abuja pour le sommet de la CEDEAO sur la crise au Burkina Faso

Soumis par lawan le mar, 22/09/2015 - 11:27
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 22 Sept. (ANP) - Le Président du Niger, Issoufou Mahamadou a quitté Niamey ce mardi 22 septembre 2015 en direction d’Abuja au Nigeria où il prendra part au sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la crise politique au Burkina Faso, née du coup d’Etat du jeudi 17 septembre opéré par le Général Gilbert Diendéré, le patron du Régiment de Sécurité Présidentielle, la garde prétorienne du président déchu Blaise Compaoré.

Selon un communiqué du Service de Presse de la présidence nigérienne, le   chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement de son Ministre-Directeur de Cabinet, Mahamadou Ouhoumoudou, de la Ministre Déléguée auprès de la Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’Intégration Africaine, Mme Kafa Rékiatou Christelle Jackou et de Monsieur Mansour Dado, Ambassadeur du Niger auprès de la République Fédérale du Nigeria.

 

Ce sommet, note-t-on, va se pencher sur le projet d’Accord de sortie de crise au Burkina Faso, proposé par la Médiation de la CEDEAO, conduite par le président sénégalais et président de la Conférence des Chefs d’Etat de l’Organisation, M. Macky Sall, et le président béninois, médiateur désigné de la CEDEAO pour le Burkina Faso.

 

Créée en 1975 dans le but de promouvoir  l’intégration socioéconomique de l’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO compte 15 Etats membres : le Bénin,  le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire,  la Guinée Bissau, le Sénégal, le Togo, le Ghana, la Guinée Conakry, le Liberia, la Gambie, la Sierra Leone, le Nigeria, le Niger, le Mali et le Cap Vert.

 

 KPM/AMC/ANP/Sept 2015

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT