Le PNUD fait don de matériels informatiques à l’ANAJJ

Soumis par ANP le jeu, 06/02/2020 - 12:32
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 06 fev (ANP) - Le Ministre de la justice, Garde des Sceaux, Marou Amadou a réceptionné, ce jeudi 06 février 2020, un don de matériels informatiques offerts par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à l’Agence Nationale d’Assistance Juridique et Judiciaire (ANAJJ).
Pour un coût global de 120 millions de CFA, ce don de matériels informatiques est constitué d’ordinateurs et accessoires, de photocopieurs, d’imprimantes en couleurs, de caméras numériques, de consommables informatiques, et de mobiliers de bureau.
Ce matériel servira à équiper la direction générale de l’ANAJJ ainsi que les tribunaux de grande instance et les bureaux locaux d’assistance juridique et judiciaire  de Niamey, Zinder, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Diffa.
Ces multiples appuis, qui s’inscrivent dans le volet amélioration de l’accès à la justice du programme de la bonne gouvernance judiciaire et électorale au Niger (PAJF), « sont la réponse aux recommandations formulées à l’issue de la mission conjointe (PNUD-ANAJJ) de diagnostic des dix bureaux locaux d’assistance juridique et judiciaire en vue de leur redynamisation » a déclaré le Ministre Marou Amadou en réceptionnant ce don.
Pour le Ministre de la justice ces appuis sont la preuve de l’excellence des relations de partenariat entre le PNUD et le Ministère de la justice, avant d’ajouter qu’ils ‘’contribueront à la réalisation de l’accès au droit et à la justice au Niger comme objectif majeur de la construction de l’Etat de droit dans notre pays’’.
En remettant ce don de matériels informatiques, la représentante résidente du PNUD au Niger, Mme Diana Louise Ofwona a, quant à elle, indiqué que ‘’la remise de ce matériel est une contribution du PNUD à la bonne marche de votre département ministériel qui entre dans le cadre du renforcement des capacités de l’Agence Nationale d’Assistance Juridique et Judiciaire (ANAJJ) pour accompagner son opérationnalisation’’.
Elle a, également, précisé que ‘’cet appui vient compléter celui en expertises à travers l’encadrement des appelés du service civique national et le renforcement de capacités de défenseurs commis d’office’’.
Mme Diana Louise Ofwona a, en fin, rassuré le Ministre de la justice de l’engagement de son institution à continuer à soutenir son département ministériel.
Rappelons que dans le cadre du programme d’appui à la bonne gouvernance judiciaire et électorale (PAJE), l’ANAJJ et le PNUD ont mis en place un programme triennal 2019-2020 qui doit permettre la mise en place d’une base de données, la création de cliniques juridiques, la sensibilisation des populations sur les violences basées sur le genre, la facilitation de l’accès à la justice à travers des caravanes de défense en relation avec le bureau  et des campagnes foraines d’établissement de pièces d’état civil au profit des enfants de 0 à 16 ans et de sensibilisation à leur conversion, la vulgarisation des textes sur le dispositif nigérien d’assistance juridique et judiciaire.
AS/SML/019/ANP/ Février 2020  

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT