Le PAC, une soupape de sûreté pour les communes d’intervention de la région d’Agadez

Soumis par lawan le mar, 17/09/2019 - 10:52
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Agadez, 17 sept (ANP)- Important levier de la  croissance socioéconomique  et du développement durable le Programme d’Actions Communautaires (PAC) a injecté plus d'un milliard de FCFA entre 2014 et 2019 au profit des communes de la région d’Agadez.
La mise en œuvre du programme  de travail et du budget annuel 2019 de ce projet qui constitue un levier de la  croissance socioéconomique  et du développement durable des communes de la région d’Agadez a débuté dès le mois de janvier 2019. Les activités réalisées au cours du premier semestre 2019 furent la constitution des Demandes de transfert de Fonds (DTF) des communes, et l’appui au démarrage des microprojets intégrés de cinq communes ayant reçu le financement en Avril et Mai 2019.

De 2014 à 2017, le PAC3 a financé au total 40 microprojets répartis dans les différents domaines d’intervention à savoir les infrastructures socio-économiques(ISE), les activités génératrices de revenu ( AGR) et la gestion durable des terres et des eaux ( GDTE) pour un montant total de 422 000 000 FCFA comprenant la contribution des bénéficiaires s’élevant à 45 849 000 FCFA.

Le Fonds Additionnel accordé par la Banque Mondiale sur un délai de deux ans (2018-2019)  a permis le parachèvement des activités du projet au profit des couches vulnérables , les femmes et les jeunes. C’est ainsi que les productivités agricoles et les revenus ont été améliorés au profit des groupes cibles.
  En janvier 2019, ce sont au  total six microprojets destinés à l’aménagement de sites maraîchers sur 87 ha et l’aménagement des terres dégradées sur 1423 ha ont été financés  pour un montant total de 723 290 450 FCFA dont 678 833 468 FCFA la contribution de PAC3 et 44 456 982 FCFA celle des bénéficiaires en espèces ou en nature.
Les sept communes d’intervention ont bénéficié de 1 232 920 763 FCFA devant permettre d’aménager 62 ha en petite irrigation et 1223  ha en GDTE.
Dans le cadre de  la Formation des élus locaux sur les mesures de sauvegarde environnementale et sociale la, Cellule Régionale de Coordination  plusieurs  communes ont été formées : Dabaga, Iférouane, Dirkou, Bilma, Fachi et Djado.   Les cibles de cette formation sont les membres des COGES et les bénéficiaires des sous-projets, les élus locaux et les services techniques communaux de l’environnement sur les thèmes relatifs au : mécanisme de gestion des plaintes ; la gestion de la violence basée sur le genre ; la lutte contre le travail des enfants ; l’engagement citoyen ; l’inclusion des personnes vulnérables. 
Le PAC3 est la 3ème Phase du Programme d’actions communautaires qui est un projet  de 12 ans  reparti en trois phases  de 4 ans chacune et qui appuie  les communes en promouvant le développement local  par le financement  des  projets de développement qu’elles ont initiés et dont le principal objectif est l’amélioration des conditions de vie des populations .

  
AH/AS /MHM  073 Septembre 2019

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT