Le Niger veut réglementer la pratique de la régénération naturelle assistée

Soumis par ANP le jeu, 30/07/2020 - 21:34
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 30 juillet (ANP) - Le Gouvernement du Niger entend réglementer la pratique de la régénération naturelle assistée. L’annonce a été faite ce jeudi 30 juillet 2020 à l’issue d’une réunion du Conseil des Ministres.
En effet, après avoir rappelé que «  la pratique de la Régénération Naturelle Assistée (RNA) a permis d’enregistrer des résultats appréciables en matière de reverdissement dans certaines localités du pays », le Gouvernement a fait remarquer qu’au Niger, « la RNA, qui consiste à épargner et
à entretenir des rejets et jeunes pousses de différentes espèces ligneuses, selon les besoins du producteur, lors des travaux de préparation des champs, est perçue par tous les acteurs comme une des alternatives crédibles pour promouvoir la gestion durable des terres et contribuer à la sécurité alimentaire ».
En décidant de réglementer ce secteur, le gouvernement entend «promouvoir la RNA à travers des mesures juridiques qui permettent une gestion durable et équitable des parcs agro forestiers ».
De façon spécifique, a-t-il expliqué, « il s’agit d’assurer la sécurité juridique nécessaire aux pratiquants de la RNA dans la saine jouissance du fruit de leurs efforts ; d’offrir des incitations visant
à favoriser une large adoption de la pratique de la RNA ; d’assurer un accès apaisé et organisé aux ressources ligneuses des parcs agro forestiers à tous les acteurs ».
AIO/KPM/ANP-0166 Juillet 2020

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT