Le Niger se dote d’une Autorité de régulation du secteur des transports

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le mer, 15/05/2019 - 15:47
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 15Mai  (ANP)-Les députés nigériens ont approuvé ce mercredi en séance plénière sous la présidence du 1ème vice président de l’institution M.Iro Sani, le projet de loi portant création, mission, organisation et fonctionnement de l’Autorité de Régulation du Secteur des Transports(ARST).
Ce projet de loi relative à la création de l’Autorité de régulation du secteur des transports a été adopté par les parlementaires avec 135 voix pour,  Zéro(0) contre et Zéro(0) abstention.
L’Autorité de Régulation du Secteur des Transports(ARST) est chargée de réguler  les sous secteurs routier, ferroviaire, maritime et fluvial.
Le sous secteur aérien est réguler conformément aux exigences du code communautaire de l’aviation civile et les directives et trafiques de l’Organisation de l’Aviation Civile International (OACI) par Agence Nationale de  l’Aviation Civile (ANAC Niger).
Le ministre des transports M.Karidjo Mahamadou a remercié les députés pour leurs accords favorables au projet de loi soumis à leur appréciation.
Le ministre Karidjo Mahamadou  d’indiquer que la création de l’ARST et son opérationnalisation contribueront à la formalisation du domaine  et pourraient être un  instrument de transformation qualitative du secteur des transports pour le bonheur  des populations et celui des transporteurs eux  même.
Selon lui ce projet de loi ainsi entériné s’inscrit dans la suite logique de la dissolution en 2012 de l’Autorité de régulation Multisectorielle au profit de la création d’organismes sectoriels de régulation.
Les parlementaires ont autorisé au gouvernement mardi la création d’une autorité de régulation du secteur de l’eau, rappelle –t-on.
AIO/CA/ANP- 0084 Mai 2019.Niamey, 15Mai  (ANP)-Les députés nigériens ont approuvé ce mercredi en séance plénière sous la présidence du 1ème vice président de l’institution M.Iro Sani, le projet de loi portant création, mission, organisation et fonctionnement de l’Autorité de Régulation du Secteur des Transports(ARST).
Ce projet de loi relative à la création de l’Autorité de régulation du secteur des transports a été adopté par les parlementaires avec 135 voix pour,  Zéro(0) contre et Zéro(0) abstention.
L’Autorité de Régulation du Secteur des Transports(ARST) est chargée de réguler  les sous secteurs routier, ferroviaire, maritime et fluvial.
Le sous secteur aérien est réguler conformément aux exigences du code communautaire de l’aviation civile et les directives et trafiques de l’Organisation de l’Aviation Civile International (OACI) par Agence Nationale de  l’Aviation Civile (ANAC Niger).
Le ministre des transports M.Karidjo Mahamadou a remercié les députés pour leurs accords favorables au projet de loi soumis à leur appréciation.
Le ministre Karidjo Mahamadou  d’indiquer que la création de l’ARST et son opérationnalisation contribueront à la formalisation du domaine  et pourraient être un  instrument de transformation qualitative du secteur des transports pour le bonheur  des populations et celui des transporteurs eux  même.
Selon lui ce projet de loi ainsi entériné s’inscrit dans la suite logique de la dissolution en 2012 de l’Autorité de régulation Multisectorielle au profit de la création d’organismes sectoriels de régulation.
Les parlementaires ont autorisé au gouvernement mardi la création d’une autorité de régulation du secteur de l’eau, rappelle –t-on.
AIO/CA/ANP- 0084 Mai 2019.

ANP HONEY POT