Le Niger réintégre l’ITIE après 3 ans de retrait

Soumis par ANP le ven, 14/02/2020 - 20:36
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 14 fév (ANP) -  Le Niger a réintégré ce vendredi 14 février les normes de l'initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE ) après son retrait du processus en 2017 pour protester contre sa suspension de l'institution, a appris l'ANP auprès du secrétariat permanent de l'ITIE au cabinet du premier ministre

Cette décision a été rendue publique  au cours de la session du Conseil d'Administration de l'ITIE internationale à Oslo, en Norvège, précise la source.
En effet, le Niger a satisfait toutes les conditions exigées pour la transparence des activités extractives.
La réadmission du Niger à l'ITIE procède de la volonté affirmée du Président de la République Issoufou Mahamadou et du gouvernement,  de promouvoir une meilleure gouvernance des activités extractives.

La délégation du Niger  à Oslo était conduite par M. Hamadou Adamou Souley, Directeur de Cabinet du Premier Ministre, président du groupe multipartite de concertation. Il était accompagné du Secrétaire permanent de l'ITIE Niger, M. Abdoul Karim Aksar.

le Niger  avait entamé dès 2005 le processus de son adhésion à l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives, connue sous le sigle 《ITIE》, il avait été admis pays candidat à l'ITIE en Août 2007 et déclaré pays conforme à la norme ITIE le 1er mars 2011'' , rappelle-t-on.

le Niger est producteur de l'uranium, de l'or et du pétrole.

 

SML/CA/050/ANP/Février 2020

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT