Le Niger pays le mieux outillé dans la protection des personnes handicapées dans la sous-région (ministre de la population)

Soumis par lawan le mar, 30/07/2019 - 17:21
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 30 juillet(ANP)-La Ministre de la population Dr Amadou Aissata Issa Maiga a livré un message a l’occasion de la 27ème édition de la journée nationale des personnes handicapées célébrée chaque 31 juillet. Le thème retenu cette année est « mobilisons-nous pour une éducation inclusive des enfants handicapés dans toutes leurs diversités ».
Plusieurs textes internationaux ont été pris faisant du Niger l’un des pays de la sous-région le plus outillé en matière d’instruments juridiques et de protection des personnes handicapées. Il est aussi l’un des premiers pays a signé en 2008 la convention sur les personnes handicapées et son protocole facultatif », a-t-elle indiqué.
« Vous souviendrez que c’est au cours de la conférence nationale souveraine que l’acte instituant la journée nationale des personnes handicapées a été pris et son décret d’application est intervenu le 26 juillet 1992. Une année après l’ordonnance de Mars 1993 déterminant les règles minimales relatives à la protection sociale des personnes handicapées a été adopté », a déclaré la ministre de la population.
Elle constitue aujourd’hui la référence nationale en matière des droits des personnes handicapées.
Les personnes handicapées sont souvent marginalisé et la discrimination à leurs égard rêvait différentes formes depuis le refus de possibilité d’éducation jusqu’à l’exclusion et l’isolement ‘’, a expliqué la ministre
Pour la ministre de la population Dr Amadou Aissata Issa Maiga « cette journée a été instituée pour réaffirmer le principe de l’égalité de tous les citoyens devant la loi, sensibiliser, mobiliser et faire le plaidoyer pour la prise en charge des besoins des personnes handicapées dans toutes les actions de développement »
Notre pays s’est très tôt investi dans l’éducation de cette frange de la population, les enfants handicapés ont toujours bénéficié des mêmes avantages que les autres enfants, a-t-elle fait savoir.
« Dans les années 70 des écoles spécialisées ont vu le jour à Maradi, Niamey, et Zinder pour accueillir les enfants handicapés Sourds et Mal voyants, et l’Etat s’est engagé dans la formation des enseignants et encadreurs pédagogiques en éducation spécialisée», a-t-elle soutenu.
Le système éducatif nigérien a évolué sur la question de la scolarisation des enfants handicapés avec l’introduction des classes intégratrices et les écoles inclusives afin d’éviter la stigmatisation, faciliter la socialisation et montrer que le handicap est surmontable.
Selon la ministre de la population « On dénombre au total 4 écoles spécialisées, 50 classes intégratrices et 120 écoles inclusives, c’est le lieu ici de rendre hommage aux partenaires techniques et financiers qui ont œuvré inlassablement au côté du gouvernement pour la formation en langue de signes et en braille afin de faciliter l’enseignement à cette frange de la population et de penser aussi aux enfants handicapés partout où ils sont et quel que soit leur handicap pour combattre le préjudice persistant».
Il faut noter que c’est la région de Tillabéry qui est retenue pour abriter la manifestation de l’Edition 2019. A cette occasion une caravane scionnera les départements de Say, Balleyara, et Tillabéry afin de sensibiliser la population sur l’éducation des enfants handicapés dans toutes leurs diversités.
BSI/MHM/ANP- 0192 JUILLET 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT