Le Niger célèbre la journée internationale de lutte contre la drépanocytose ce mercredi

Soumis par lawan le mar, 18/06/2019 - 15:34
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 18 juin 2019 (ANP)- Le Niger où la prévalence de drépanocytose est estimée à 23,2% célèbre  mercredi  19 juin, la journée internationale de cette maladie sous  le thème  « la drépanocytose nous concerne tous, faisons nous dépister ».
Dans le message, le ministre de la santé publique, Dr Idi Illassou Mainassara a souligné la pertinence de ce thème au regard  du nombre des malades qui ne fait qu’augmenter chaque année et parce que la drépanocytose est une maladie héréditaire et invalidante donnant lieu à une souffrance physique et psychologique.
Au Niger, elle constitue un problème majeur de santé publique pour laquelle il a été créé en 2009 un Centre National  de Référence,  un établissement à caractère Scientifique et Technique qui a pour missions entres autres : la prise en charge médicale, psychologique et sociale des sujets drépanocytaires ; la formation des professionnels de santé à la prise en charge spécifique de la drépanocytose selon les normes validées .
Il poursuit aussi la mission de  prévention par la sensibilisation, de  dépistage et de conseil génétique ; de la promotion de la recherche médicale sur la drépanocytose ; du  développement du partenariat scientifique et médical dans le domaine de la lutte contre la drépanocytose
Au plan mondial, Le ministre de la Santé  Publique a indiqué que la drépanocytose est la première maladie génétique, touchant environ 50 millions de personnes, selon les données de l’OMS :  chaque année 300.000 enfants naissent avec une anomalie majeure de l’hémoglobine et l’on récence plus de 200.000 cas en Afrique où la prévalence  est de 13%.
Le 22 décembre 2009,  l’Assemblée Générale des Nations Unies a reconnu la drépanocytose comme un problème de santé publique  en consacrant  le 19 juin de chaque année  comme journée internationale de sensibilisation  sur la drépanocytose, rappelle-t-on.

«  Cette date avait été proposée et retenue en souvenir de l’appel international des femmes pour la lutte contre la drépanocytose, organisé en juin 2003 au siège de l’UNESCO à Paris par l’Organisation Internationale de lutte contre la drépanocytose (OILD) ».
DKLE/CA/ANP-0092 Juin 2019

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT