Le Niger bénéficiera de plus de 13 milliards de FCFA de l’UE et de l’ONU en faveur des femmes

Soumis par lawan le lun, 26/11/2018 - 17:14
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 26 Nov(ANP)- Le Niger bénéficiera de 20 millions d’euros, soit  plus de 13 milliards de FCFA dans le cadre de  l’initiative mondiale conjointe de l’UE et de l’ONU « Spotlight dotée  d’un budget de 500 millions d’euros, dont 250 millions d'euros pour l'Afrique.’’, apprend-on dans un communiqué de l’Union Européenne parvenu lundi à l’ANP.
Cette initiative représente le plus important investissement jamais consenti pour éliminer la violence à l’égard des femmes et des filles dans le monde entier, est-il précisé.
A partir de janvier 2019, sera lancé le projet "Développement Economique et Social des Femmes à travers les Energies Renouvelables au Sahel" , le DESFERS, un  projet régional  (Sénégal, Mali et Niger) d'un coût de 7,66 millions d'euros qui permettra  de faciliter à 4.650 petites et moyennes entreprises de femmes un accès à l'entreprenariat dans le secteur de l'énergie durable’’, annonce la même source.
‘’Au Niger, l'engagement de l'Union européenne pour cette cause noble est concrétisée par le financement de projets à travers divers instruments financiers comme le FED (Fonds européen de développement) l'IEDDH (Instrument européen Démocratie et Droits Humains) mais aussi par des appuis budgétaires versés directement au Trésor pour supporter les secteurs de l'éducation, de la santé, de l'emploi, du développement rural, etc.’’, rappelle le document, annonçant la  participation de la délégation de l’UE au Niger  à la campagne des seize jours d’activisme contre la violence faite aux femmes, à l’ occasion de la   journée internationale pour l’élimination des violences envers les femmes, célébrée le 25 novembre.
‘’L'Union Européenne, engagée dans la lutte pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes participe au Niger à la Campagne des seize jours d'activisme contre la violence faite aux femmes’’, souligne le communiqué de l’institution.
Le 25 novembre, date de la journée internationale pour l'élimination des violences envers les femmes, marque le début d'une campagne mondiale de seize jours qui culminera au dix décembre, Journée internationale des Droits humains.
‘’Cette année, le thème de la campagne est "Orangez le monde : #HearMeToo (#ÉcoutezMoiAussi)", qui  recueillera et mettra en avant, durant la campagne, les voix des femmes et des filles qui ont survécu à la violence, qui défendent les droits des femmes jour après jour, et qui passent à l’action. Comme les années précédentes, la couleur orange constituera un thème clé unifiant toutes les activités qui égrèneront cette campagne. La Délégation de l'UE au Niger sera, à occasion, aux couleurs de la campagne’’, peut-lire dans le communiqué.
A cette occasion, la délégation de l’UE invite Chacun et chacune ‘’ à rejoindre l'action en partageant des photos, des messages et des vidéos sur facebook.com/SayNO.UNiTE et twitter.com/SayNO_UNiTE à l'aide de #orangetheworld et #HearMeToo’’.
Le même communiqué  rappelle que, la lutte contre la discrimination et la violence à l’égard des femmes et des filles fait partie intégrante des valeurs fondamentales auxquelles l'Union européenne est enracinée depuis la déclaration, notant  ‘’L'Union européenne reste attachée à l'égalité des genres et continue de manière inlassable à soutenir les initiatives visant à faire naître les changements transformationnels souhaités, pour un monde sans discrimination’’.
Au Niger, en dépit de l’existence d’un arsenal législatif et réglementaire, les femmes sont confrontées à l’analphabétisme, la sous représentation à l’administration, le mariage précoce, les corvées domestiques, le faible statut, les mutilations génitales, les répudiations, etc.

AIO/CA/ANP- 00106 Novembre 2018.
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT