Le Niger adopte la Politique Nationale d’Evaluation (PNE)

Soumis par lawan le mer, 11/09/2019 - 14:48
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 11Sept(ANP)-Le gouvernement nigérien réuni mardi 10 septembre sous la présidence du chef de l’état Issoufou Mahamadou a adopté la politique nationale de l’évaluation (PNE).
Selon les conclusions de la réunion ministérielle, « le Gouvernement a élaboré et adopté la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI) Niger 2035 et son premier plan quinquennal de mise en œuvre qui est le PDES 2017-2021. Ces deux (2) documents prennent en compte les Objectifs du Développement Durable, l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, le NEPAD, la Vision 2020 de la CEDEAO et les Directives communautaires de l’UEMOA ».
‘’Ces cadres de développement et les modalités de l’aide publique au développement placent l’évaluation au cœur des politiques publiques et de leur pilotage stratégique. Dans ce contexte, les enjeux de l’évaluation sont particulièrement stratégiques. Ainsi, l’évaluation permettrait d’apprécier les progrès accomplis, en terme d’amélioration des conditions de vie des populations et de proposer des mesures correctrices pour atteindre les objectifs globaux de ces cadres de référence qui structurent aujourd’hui les politiques publiques et les programmes de développement et leur donnent sens’’, a-t-il ajouté.
Selon toujours le même communiqué , « Le contexte de ces cadres stratégiques est aussi caractérisé par une plus grande exigence de la part de l’ensemble des acteurs de développement pour une meilleure efficacité et efficience des actions entreprises.
L’appréciation de l’action publique issue de la mise en œuvre des plans, programmes et stratégies était essentiellement basée sur le contrôle d’ordre administratif et financier (Inspection) qui a été progressivement complété par l’audit (analyse des risques).
L’apparition du contrôle parlementaire (Assemblée Nationale) et du contrôle juridictionnel (Cour des Comptes) remonte à une période récente, avec l’instauration du processus démocratique.
Malgré la mise en place des structures dédiées à l’évaluation, sa pratique demeure faible, aussi bien au niveau central qu’au niveau local ».
‘’L’objectif global de la Politique Nationale d’Evaluation (PNE) est de contribuer à la promotion d’une bonne gouvernance. L’objectif spécifique est de développer la culture de l’évaluation. Les résultats attendus à long, moyen et court termes sont entre autres l’amélioration de la performance dans la mise en œuvre des actions de développement, l’évaluation régulière des interventions en matière de développement, le renforcement du cadre institutionnel et organisationnel en matière d’évaluation et la professionnalisation de la fonction d’évaluateur’’, a-t-il conclu.
MHM/ANP/ 043 Septembre 2019.

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT